Barack Obama a rendu à nouveau hommage à Nelson Mandela, hospitalisé dans un état critique, en visitant sur l'île de Robben Island la cellule dans laquelle a été emprisonné pendant 18 ans l'icône de la lutte contre l'apartheid.

Dimanche à Robben Island

Le programme d'Obama à Robben Island, Céilia Arbona

Sous un soleil radieux, le président américain et sa famille se sont rendus en hélicoptère sur Robben Island, île balayée par le vent dans la baie du Cap. Ils ont été conduits en voiture dans la carrière de chaux de l'ancienne prison où, pendant des années, Nelson Mandela et ses compagnons de détention ont été condamnés aux travaux forcés.

Leur guide de 83 ans, Ahmed Kathrada, lui-même ancien prisonnier et ancien militant anti-apartheid, leur a raconté des anecdotes datant de cette période. Barack Obama a rappelé à ses deux filles que le concept de résistance non violente, appliquée par Martin Luther King aux Etats-Unis lors de la lutte pour les droits civiques, trouvait ses racines en Afrique du Sud, où Mahatma Gandhi, principal promoteur de cette idée et père de l'indépendance de l'Inde, a travaillé en tant qu'avocat avant de militer dans son pays.

Comme lors d'une précédente visite en Afrique du Sud alors qu'il était simple sénateur en 2006, le président américain a visité la cellule de Nelson Mandela. Une fois cette visite terminée, Barack Obama a écrit sur le livre d'or:

Au nom de notre famille, c'est avec une profonde humilité que nous nous trouvons à l'endroit où des hommes d'un tel courage ont tenu tête à l'arbitraire et ont refusé de céder.

Barack Obama a ajouté : "Le monde est reconnaissant envers les héros de Robben Island, qui nous rappellent qu'aucune chaîne ni aucune cellule ne peut rivaliser avec la force de l'esprit humain."

L'Etat de santé de Nelson Mandela

Géraldine Hallot

Attentif à chaque indication sur la santé de Mandela depuis son hospitalisation le 8 juin pour une pneumonie, l'Afrique du Sud s'était préparée au pire jeudi, après l'annulation d'un voyage de Jacob Zuma au Mozambique. Mais sa santé semble s'être légèrement améliorée depuis. Son état reste "critique mais stable", a assuré samedi le président Zuma, qui est allé jusqu'à espérer le voir sortir "très bientôt de l'hôpital".

Les reportages vidéo de nos journalistesen Afrqiue du Sud

Powered by Dailymotion

Powered by Dailymotion

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.