L'Arabie saoudite bombarde le Yémen
L'Arabie saoudite bombarde le Yémen © MaxPPP

L'Arabie saoudite a lancé une opération militaire au Yémen dans le but de faire reculer les milices chiites houthies qui font le siège d'Aden, où s'est réfugié le président yéménite.

L'ambassadeur d'Arabie saoudite aux Etats-Unis, Adel al Djoubeir, a déclaré qu'une coalition de dix pays participait à l'offensive militaire qui vise à "protéger et défendre le gouvernement légitime" du président Abd-Rabbou Mansour Hadi.

L'opération a commencé mercredi à 19h00. Il a dit que la mission ne serait pas limité à une ville ou une région particulière du Yémen, suggérant que les avions de guerre de la coalition saoudienne étaient susceptibles de frapper les Houthis, des chiites soutenus par l'Iran, où qu'ils se trouvent. Jeudi à l'aube, des habitants de Sanaa, la capitale yéménite, ont indiqué que des avions de guerre avaient lancé une attaque contre l'aéroport et une base de l'armée de l'air.

Selon l'ambassadeur d'Arabie saoudite :

Nous ferons ce qu'il faudra pour empêcher la chute du gouvernement légitime du Yémen.

Il n'a pas voulu dire où se trouvait le président Hadi mais il a précisé que cette intervention militaire avait lieu à lademande expresse de celui-ci. Les Etats-Unis avaient auparavant indiqué que le président, assiégé à Aden, après avoir fui la capitale le mois dernier, ne se trouvait plus sur le site qu'il utilisait comme QG.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.