Opération militaire en Kabylie en 2010
Opération militaire en Kabylie en 2010 © Radio France / Archive du journal Le Temps d'Algérie

Les militaires algériens rentraient vers leur caserne après une mission dans le secteur montagneux du massif du Djurdjura en Kabylie. Ils sont tombés dans une embuscade à Iboudrarène cette nuit. D'après les autorités militaires, onze d'entre eux sont morts. Le journal algérien El Watan parle lui de 14 victimes .

Les circonstances précises ne sont pas encore connues. D'après El Watan, l'attentat aurait eu lieu au passage du bus des militaires.

Située à une centaine de kilomètre à l'est d'Alger, la région très boisée permet à des groupes radicaux armés de se cacher. Des groupes qui se réclament souvent d'Al-Qaïda au Maghreb islamique et mènent régulièrement des attaques contre l'armée.

La semaine dernière, les militaires algériens ont tué dans cette zone deux hommes qualifiés de terroristes par les autorités.

La page des années noires algériennes dans les années 90 est loin d'être totalement refermée alors qu’Abdelaziz Bouteflika vient d'être réélu pour un quatrième mandat.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.