Hamas et Fatah main dans la main
Hamas et Fatah main dans la main © © Shawn Baldwin/Corbis / © Shawn Baldwin/Corbis

Le gouvernement d'union palestinien devrait être annoncé ce lundi. Prévu pour la semaine dernière, les négociations pour désigner les ministres du gouvernement d'union entre Fatah et Hamas bloquent notamment sur le futur chef de la diplomatie.

Israël n'entend pas faciliter les choses. Trois personnalités désignées pour partie du gouvernement d'union n'ont pas le droit de quitter la bande de Gaza. Les autorités israéliennes entendent ainsi montrer leur opposition à ce retour du Hamas dans la vie politique palestinienne.

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a annoncé que le gouvernement sera composé de technocrates et d'indépendants . Le Fatah et le Hamas sont convenus la semaine prochaine de la formation d'un gouvernement d'union dans l'attente d'élections nationales dans un délai de six mois

Les institutions provisoires palestiniennes sont paralysées depuis que le Fatah d'Abbas a été délogé de la bande de Gaza en juin 2007 par les islamistes du Hamas.Les Israéliens s'opposent à cette réconciliation interpalestinienne en soulignant que le Hamas refuse de reconnaître son droit à l'existence et ne renonce pas à la violence. Ils ont menacé l'Autorité palestinienne de sanctions financières si ce gouvernement d'union est constitué.

Fatah - Hamas : la réconciliation
Fatah - Hamas : la réconciliation © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.