Chaque jour, grâce à "Par ailleurs", cinq infos du monde garanties sans Covid-19. Ce samedi 23 mai, l'actualité internationale nous emmène notamment aux Etats-Unis où une société privée va envoyer des astronautes dans l'espace, en Inde pour un joli conte de fées et au fond de la mer Baltique.

Bob Behnken, l'un des deux astronautes autorisés à partir dans l'espace, à son arrivée au Kennedy Space Center, à Cape Canaveral, le 20 mai 2020.
Bob Behnken, l'un des deux astronautes autorisés à partir dans l'espace, à son arrivée au Kennedy Space Center, à Cape Canaveral, le 20 mai 2020. © AFP / JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP

Etats-Unis | Back in space. La NASA dit "oui" pour envoyer à nouveau des américains dans l’espace. Le feu vert a été donné pour que deux astronautes américains montent à bord d’une fusée SpaceX le 27 mai prochain en direction de la Station spatiale internationale (ISS). L’amarrage est prévu pour le lendemain.

Les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley décolleront à bord d’une capsule Crew Dragon. Il s’agira de la première mission habitée 100 % américaine depuis l’arrêt des navettes spatiales en 2011.

Les deux hommes s’entraînent depuis cinq ans dans ce genre de capsule ultra moderne et bourrée d’électroniques et écrans tactiles.

Enfin dernière particularité de cette mission : il s’agira de la première société privée, SpaceX, fondée par le milliardaire Elon Musk, de l’histoire spatiale à envoyer des astronautes vers l’ISS.

Rwanda | Confirmation de la mort d'un génocidaire. Moins d’une semaine après l’arrestation, dans la région parisienne, de Félicien Kabuga, considéré comme le financier du génocide des tutsis au Rwanda qui avait fait plus de 800 000 morts en trois mois, c'est désormais la mort d'un autre génocidaire en fuite qui vient d'être confirmée. Il s'agit du ministre de la Défense de l’époque Augustin Bizimana, accusé d’avoir été l’un des hauts commanditaires du massacre perpétré en 1994. 

Un décès remontant à deux décennies selon les analyses ADN  des restes du corps de l’ancien ministre retrouvés dans un cimetière en République du Congo. La confirmation officielle de la mort d’Augustin Bizimana clôt définitivement le dossier ouvert contre lui en 1998 par le Tribunal pénal international pour le Rwanda.

Mer Baltique | Un organisme marin mange ses enfants. Pour survivre dans les profondeurs de la Baltique, dans une eau à 3°C, le mnemiopsis leidyi, un organisme marin gélatineux, doit prendre des dispositions extrêmes. Cette quasi méduse hermaphrodite aux dards collants pond 10 000 œufs par jour, en prévision de l'hiver, une période où le zooplancton se fait rare.

Une réserve alimentaire dans laquelle le mnemiopsis leidyi, capable de manger quotidiennement dix fois son poids, puisera le cas échéant. Et ça marche ! Les scientifiques des universités du Danemark du Sud, d'Odense et les chercheurs allemands de l'Institut Max-Planck ont été étonnés par les capacités de survie de cet organisme marin, dont le but est de survivre 80 jours.

Libye | Les États-Unis appellent à la fin des combats. Sur le terrain, la situation tourne en faveur des forces des troupes fidèles au Gouvernement d’union nationale, reconnues par les Nations Unies. Il y a cinq jours, elles ont repris la base aérienne stratégique al-Watiya, à l’ouest de Tripoli, aux hommes du Maréchal Haftar. Un tournant dans la bataille pour le contrôle de la capitale assiégée depuis plus d’un an par les forces de l’homme fort de l’Est libyen.

Inde | Conte de fées pour une adolescente. On imagine déjà Bollywood en faire un film ! La jeune Jvoti Kumasi, âgée de 15 ans seulement a parcouru 1 200 km à vélo avec son père blessé sur son porte-bagages. Tous deux sont partis de New Dehli pour rejoindre leur village dans l’état de Bihar. La jeune fille a pédalé, pédalé à vive allure puisqu’elle a parcouru la distance en seulement 7 jours.

Un périple fou en forme d’exploit qui a attiré l’attention des médias mais aussi de la fédération indienne de cyclisme. Cette dernière a donc proposé à l’adolescente de passer des tests pour tenter d’intégrer l’équipe nationale.

Le président de la fédération a également expliqué qu’il prendrait en charge les études de la jeune fille.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.