le procès de mohamed morsi ajourné au caire
le procès de mohamed morsi ajourné au caire © reuters

Le procès de Mohamed Morsi, président égyptien déchu par l'armée l'été dernier, a été ajourné lundi moins d'une heure après l'annonce de son ouverture. Mohamed Morsi a défié les magistrats, scandant "A bas le régime militaire" et se présentant comme le seul président "légitime" d'Egypte. Visiblement furieux, le président déchu a interrompu la séance à plusieurs reprises, conduisant un juge à ajourner les débats.

L'ancien président a choisi de défier le tribunal: le reportage de Vanessa Descouraux

La chaîne Nile TV explique pour sa part que le juge a pris sa décision pour contraindre Morsi à comparaître dans un uniforme de prisonnier. Morsi et 14 autres dirigeants de la confrérie des Frères musulmans sont jugés au Caire pour incitation au meurtre et à la torture de manifestants devant le palais présidentiel Etihadeya en décembre 2012.

POUR ALLER PLUS LOIN > Les enjeux du procès Morsi

Les accusés font de ce procès une tribune politique: le reportage de Vanessa Descouraux

Ils sont passibles de la peine de mort ou de la réclusion criminelle à perpétuité. L'acte d'accusation se réfère à la mort de dizaines de personnes lors d'affrontements entre Frères musulmans et opposants qui protestaient contre un décret étendant les pouvoirs de Mohamed Morsi, élu six mois plus tôt.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.