Dans le monde, 999 exécutions ont été recensées en 2017 par Amnesty International.

Le nombre d’exécutions en légère baisse en 2017
Le nombre d’exécutions en légère baisse en 2017 © AFP / MIKE SIMONS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Le 10 octobre est la journée internationale contre la peine de mort, organisée depuis 2003 par la Coalition mondiale contre la peine de mort. Cette journée est officiellement soutenue par le Conseil de l'Europe et l'Union européenne.

Dans le monde, 999 exécutions ont été recensées en 2017 par Amnesty International. Un chiffre en légère baisse par rapport à 2016 (1 032). 

Le nombre d'exécutions en légère baisse en 2017 dans le monde
Le nombre d'exécutions en légère baisse en 2017 dans le monde © Visactu / Visactu

Ce total ne comprend pas les milliers d’exécutions probables en Chine, en Corée du Nord et au Vietnam où ces données sont classées secret d’État.

Selon Amnesty International, 84% des exécutions se concentrent dans quatre pays : l'Iran, l’Arabie saoudite, l’Irak et le Pakistan. Les méthodes d’exécution vont de la pendaison, à l’injection létale, du peloton d’exécution à la décapitation. Les délits passibles de la peine de mort varient d’un pays à l’autre. Ils vont de l’orientation sexuelle au trafic de drogue en passant par les crimes de droit commun. Certains États exécutent des personnes qui étaient mineures au moment des faits ou des malades mentaux sans aucune considération

►REGARDER | Pourquoi être contre la peine de mort, selon Amnesty International ? 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.