Xi Jinping veut lutter contre l’influence occidentale dans les écoles chinoises. Le ministère de l’Éducation Nationale lance une inspection « globale » des manuels scolaires qui durera jusqu’au 15 octobre.

"Siniser l’enseignement" face une culture occidentale qui se répand en Chine, une priorité pour le président Xi Jinping.
"Siniser l’enseignement" face une culture occidentale qui se répand en Chine, une priorité pour le président Xi Jinping. © AFP / AFP

Les écoles qui seront prises en flagrant délit de propagation d'idées subversives pourront être sanctionnées annonce l’agence de presse officielle, "Chine Nouvelle".

Comme dans cette école primaire publique classée parmi les meilleures de la ville de Pékin où France Inter s'est rendu. Siniser l’enseignement face une culture occidentale qui se répand en Chine, est une priorité pour le président Xi Jinping. Depuis quelques mois, des manuels scolaires étaient dans le collimateur du parti. Madame Wu est institutrice dans une école qui n’utilisent pas les livres nationaux, et a du les soumettre à une commission spéciale. Elle ne critique pas la réglementation. 

C'est une réglementation qui va juste unifier l'enseignement. Quand les manuels sont trop nombreux et différents dans les écoles du pays, il est beaucoup plus difficile de contrôler le niveau des élèves et le travail des professeurs. "

Les parents d’élèves des écoles publiques à Pékin sont aux ordres comme madame Zhou qui n’a pas les moyens d’inscrire sa fille dans une école privée étrangère ou une année scolaire coûte de 9 000 à 37 000 euros : 

"Cette école publique est classée au huitième rang en Chine. Si les manuels utilisés n’étaient pas bons, l'école n’aurait pas cette place au classement et elle ne pourrait pas envoyer autant d'enfants dans les très bons collèges et lycées avec de si bonnes notes !"

Cours d’idéologie marxiste et pensée de Mao obligatoires

"Je suis née en Chine, donc je considère qu’on doit apprendre la culture chinoise avant toute chose, c’est la base ! Puis si on est capable, on peut élargir ses connaissances vers d'autres horizons. Si certains parents veulent envoyer leurs enfants dans des écoles étrangères, c’est leur choix. Mais leur connaissance de la culture chinoise ne sera pas suffisante."

L'orientation idéologique mise en place par Xi Jinping touchera la majorité des enfants en Chine et même les plus grands. Dans les universités, les cours d’idéologie marxiste et la pensée de Mao sont obligatoires.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.