Phil Hogan, Commissaire Européen à l'Agriculture
Phil Hogan, Commissaire Européen à l'Agriculture © Radio France

Le Commissaire européen à l’Agriculture débarque ce jeudi à Paris, trois jours avant un Salon de l’Agriculture sous tension. L’irlandais, personnalité politique largement contestée, est attendu de pied ferme par les producteurs français.

Bruxelles l’envoie pour apaiser les esprits, mais à Paris, Phil Hogan ne sera pas en terrain conquis : les agriculteurs et éleveurs français, sont, depuis plusieurs mois, remontés contre la politique pratiquée par Bruxelles à leur égard, reprochant à cette instance décisionnaire d’être trop loin des réalités du terrain.

Un spécialiste du passage en force

Mais cette fronde française n’effraie pas autant le Commissaire européen, taillé comme un géant, et spécialiste des passages en force politiques chez lui, en Irlande. Candidat malchanceux aux législatives de 1987 pour son parti de centre-droit,il arrive au Sénat porté par les lobbies de l’industrie et du commerce .

L’agriculture, il la pratique surtout du côté de l’agro-alimentaire dont il reste proche. Quand il accède au siège de ministre des pouvoirs locaux, Phil Hogan impose alors une nouvelle taxe sur les ménages. Le scandale éclate vite, quand la presse découvre que lui-même ne paie pas cette taxe appliquée sur sa résidence secondaire au Portugal

Evacué à Bruxelles par son gouvernement

Phil Hogan a ensuite fait lebonheur des tabloids irlandais : d’abord par despropos égrillards lancés à une élue, lui demandant si son mari, un ministre septuagénaire, est encore capable de l’honorer…mais aussi par quelques clichés de paparazzi, le montrant en train d’enlacer tendrement son attachée de presse dans un palace qatari.

Impossible pour son camp d’étouffer ce nouveau faux-pas : le Premier ministre irlandais a tout simplement opté pour l’éloignement, direction Bruxelles, où Phil Hogan est soudainement bombardé commissaire européen à l’Agriculture

Ce dernier est de toute façon rompu aux situations d'urgence : même sous bonne escorte,il a déja prévu de visiter les allées du salon de l'Agriculture , dès son ouverture.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.