Alors que le président Erdogan est attendu en France, les présidents Macron et Trump demandent à nouveau des éclaircissements sur l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, Le quotidien turc Sabah vient de révéler que le corps de Khashoggi a été dissous dans de l'acide.

Le président turc Erdogan est attendu à Paris pour les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre
Le président turc Erdogan est attendu à Paris pour les commémorations du Centenaire de la Grande Guerre © AFP / HO, MURAT CETIN MUHURDAR / TURKISH PRESIDENTIAL PRESS SERVICE

Emmanuel Macron et Donald Trump ont estimé samedi lors d'un entretien en tête à tête à l'Elysée que l'Arabie Saoudite devait fournir des "éclaircissements complets" sur l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, le mois dernier, selon une source à l'Elysée.  

Le président français et son homologue américain, qui se sont rencontrés en marge du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale sont également d'accord sur le fait que ce dossier ne doit pas constituer un facteur de déstabilisation supplémentaire dans la région, dit-on de même source.  

Pour les deux dirigeants, ce dossier pourrait ouvrir une fenêtre d'opportunité pour poser la voie d'une résolution politique de la guerre au Yémen, où une coalition militaire commandée par l'Arabie saoudite combat depuis 2015 la rébellion houthie au prix de milliers de victimes et d'une grave crise humanitaire.  

Jamal Khashoggi, qui vivait en exil aux Etats-Unis, écrivait régulièrement pour le Washington Post des articles très critiques envers le prince héritier saoudien Mohamed ben Salman, surnommé "MbS". Il a été assassiné le 2 octobre au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul. 

Le quotidien pro gouvernemental Sabah a révélé samedi que le corps de l'éditorialiste a été déversé dans les canalisations après avoir été dissous.   En effet, selon le journal qui ne cite pas de source pour ces informations, l'examen des prélèvements effectués dans les canalisations de la résidence du consul saoudien à Istanbul, toute proche du consulat, a permis de détecter des traces d'acide.  Interrogé à ce sujet, le président turc Recep Tayyip Erdogan a simplement déclaré que la Turquie n'a "aucun document ou trouvaille à propos du défunt Khashoggi". 

Erdogan rencontrera-t-il Trump à Paris ?

Erdogan s'exprimait samedi avant de décoller pour Paris, où il se rend à l'invitation de son homologue français Emmanuel Macron, pour participer aux commémorations du centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.   

Au cours de ce voyage, le chef de l'Etat turc a déjà annoncé qu'il rencontrerait certains dirigeants étrangers. Il a affirmé qu'il s'entretiendrait notamment, "si nous en trouvons l'occasion", avec le président américain Donald Trump, avec lequel il a eu une conversation téléphonique "peu avant" sa conférence de presse.   

Trump et Erdogan se sont déjà entretenus à plusieurs reprises à propos du meurtre de Jamal Khashoggi, qui s'était exilé aux Etats-Unis en 2017.  

Washington met la pression sur Ryad pour que cette affaire soit élucidée, mais semble accorder le bénéfice du doute à Mohammed ben Salmane, un puissant allié des Etats-Unis au Moyen-Orient.

L'affaire Khashoggi
L'affaire Khashoggi © AFP / .
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.