A l’occasion de sa bénédiction “Urbi et orbi”, le chef de l’Eglise catholique a prié pour la paix au Moyen-Orient, notamment en Syrie.

Le pape a donné, comme chaque année à Pâques, sa bénédiction Urbi et Orbi
Le pape a donné, comme chaque année à Pâques, sa bénédiction Urbi et Orbi © AFP / Filippo MONTEFORTE

Le pape François a prononcé ce dimanche au Vatican une bénédiction Urbi et Orbi (“à la ville et au monde”) essentiellement adressée à la paix dans la région du Moyen-Orient, et tout particulièrement en Syrie. Le souverain pontife a imploré Dieu pour “qu”il donne la paix à tout le Moyen-Orient, à commencer par la Terre Sainte, comme aussi en Irak et au Yémen”.

“Horreur et mort en Syrie”

Devant quelque 60.000 spectateurs selon la gendarmerie du Vatican, le pape a plus largement prié pour “donner aux responsables des nations le courage d’éviter l’expansion des conflits et d’arrêter le trafic des armes”. D’autres lieux de culte, notamment l’Ukraine “encore affligée par un conflit sanglant”, ont été évoqués.

Le pape François a vivement condamné “l’ignoble attaque” qui a eu lieu “contre des réfugiés en fuite” en Syrie samedi, où 110 personnes ont été tuées. Il a prié Dieu de venir en aide à “tous ceux qui s’emploient activement à apporter soulagement et réconfort à la population civile en Syrie, victime d’une guerre qui ne cesse pas de semer horreur et mort”.

Messe sous haute sécurité

Pour la messe de Pâques, qui commençait ce dimanche à 10h, un dispositif de haute sécurité avait été déployé autour du quartier de la basilique Saint-Pierre de Rome, pour assurer la sécurité des dizaines de milliers de fidèles rassemblés, une semaine après le double attentat contre des églises coptes en Egypte.

Deux bouclages ont été mis en place autour du secteur : le premier permettant une vérification des sacs, l’autre muni d’une trentaine de portiques pour un contrôle plus poussé. En outre, des centaines de policiers et de membres des forces de l’ordre ont été déployés sur place.

Benoît XVI fête ses 90 ans

Ce dimanche, le Vatican célébrait également, dans une plus grande discrétion, le 90e anniversaire de l’ancien pape Benoît XVI, redevenu Joseph Ratzinger, entouré de sa famille. Après un repas pascal religieux ce dimanche, il recevra une trentaine de proches lundi pour une cérémonie plus festive.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.