La campagne de Donald Trump pour la présidentielle crée la polémique sur le plan environnemental. À l'heure de la lutte contre le réchauffement climatique et de la chasse au plastique, 200 000 dollars de pailles à l'effigie de Trump ont été vendues comme objets de campagne.

Donald Trump provoque les démocrates et les défenseurs de l'environnement avec ses pailles en plastique
Donald Trump provoque les démocrates et les défenseurs de l'environnement avec ses pailles en plastique © AFP / Roberto SCHMIDT

"Les pailles en papier me rendent fou ! Elles se désagrègent tout le temps ! Mais les tortues c'est mignon, et je souhaite en voir encore longtemps. Alors je fais avec !" (Donald Trump)

De plus en plus d'États américains, à commencer par la Californie, bannissent désormais les pailles en plastique, afin de préserver la planète. 

Trump change de cap et préfère finalement les pailles en plastique aux tortues

Pour prouver que les pailles en papier "progressistes" ne marchent pas, Donald Trump, en grand provocateur, a décidé d'apposer son nom sur des milliers de pailles rouges, dans le cadre de sa campagne pour la présidentielle 2020. Les pailles au logo de Trump (vendues sur le site de campagne à 15 dollars les 10) sont parties comme des petits pains. Et elles ont rapporté à la campagne quelque 200 000 dollars pour l'instant. 

Les pailles de Trump créent la polémique
Les pailles de Trump créent la polémique / Capture d'écran du site donaldjtrump.com

Le site affirme que ces pailles sont réutilisables et recyclables. Or, effectivement, le plastique peut être recyclé mais la quasi totalité des pailles n'arrivent jamais jusqu'à l'usine de recyclage et se retrouvent dans les océans.

"Making straws great again"

La semaine dernière, le directeur de campagne de Trump Brad Parscale a écrit sur Twitter : "J'en ai tellement marre des pailles en papier". 

Il a ajouté : "Making Straws Great Again" en référence au slogan de Donald Trump depuis 2016 : "Make America great again".

Interrogé par des journalistes à ce sujet il y a quelques jours, Donald Trump a finalement changé d'avis sur les pailles, les tortues etc. Puis a éludé la question : 

"Je pense que nous avons des problèmes plus graves que celui des pailles en plastique. Et puis on parle des pailles, mais que fait-on des assiettes, des emballages qui sont faits de la même matière ? Ils sont plus grands que les pailles, mais on ne s'intéresse qu'aux pailles !"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.