les démentis de la nsa “pas vraisemblables”, selon le gouvernement français
les démentis de la nsa “pas vraisemblables”, selon le gouvernement français © reuters

L'agence américaine du renseignement NSA a la capacité technique d'enregistrer 100% des appels téléphoniques passés depuis un pays, selon le Washington Post.

Le journal, qui s'appuie sur des documents fournis par Edward Snowden l'ancien employé de la NSA réfugié en Russie, ainsi que sur d'autres sources anonymes, explique que ce programme, nommé Mystic, a été lancé en 2009 et a atteint ses pleines capacités en 2011 contre un pays cible, non identifié, car le Washingtone Post ajoute qu'il a décidé de taire les informations qui permettraient d'identifier le "pays cible" ou d'autres Etats qui pourraient à l'avenir être visés par cette surveillance à la demande des autorités américaines.

Mystic et son système de récupération des données "retro", permet d'enregistrer toutes les conversations téléphoniques passées dans le pays visé, c'est-à-dire des milliards d'entretiens qui peuvent être conservés pendant trente jours, poursuit le journal.

Mais à quoi peuvent bien servir des écoutes à si grande échelle ? Les explications de Philippe Randé

Mystic s'ajoute à de nombreux autres visant à intercepter les communications passées à l'étranger, comme le programme Prism, qui vise les communications sur de grands services internet comme Gmail ou Skype.

Le porte-parole de la Maison blanche, Jay Carney, interrogé sur cet article, s'est refusé à tout commentaire.

La NSA n'a pas spécifiquement commenté les nouvelles révélations, mais a réaffirmé que sa mission consistait précisément à identifier d'éventuelles menaces sur "le grand et complexe système de communications globales modernes".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.