2 rafales en Irak
2 rafales en Irak © Radio France / Ministere de la defense

Au lendemain de la conférence de presse de François Hollande annonçant des frappes "dans un délai court" le président a annoncé que des rafales de l'armée française ont mené leur première action offensive sur des objectifs du groupe djihadiste Etat Islamique.

Le Parlement sera informé la semaine prochaine par le Premier ministre, Manuel Valls, des conditions de l'engagement des forces françaises aux côtés de l'armée irakiennes et des Peshmerga kurdes contre Daech, précise encore le communiqué.

Selon François Hollande, cette attaque visait un dépôt logistique du groupe djihadiste dans le nord-est de l'Irak qui a été complètement détruit .

Objectif en Irak
Objectif en Irak © Radio France / Ministere de la defense

Le président a en outre confirmé que cet engagement sera suivi d'autres frappes.

D'autres opérations se poursuivront dans les prochains jours.

Une intervention qui était attendue depuis plusieurs jours. Et qui revêt un caractère essentiellement politique , selon l'eurodéputé UMP Arnaud Danjean , spécialiste des questions de défense interrogé dans le journal de Claire Servajean.

Nous sommes présents, actifs et joignons les actes à la parole

Lors de sa conférence de presse, le président avait précisé les limites de l'engagement français : pas de troupes au sol et intervention circonscrite à l'Irak dont le gouvernement a formellement demandé une aide internationale.

On en sait désormais un peu plus sur l'enjeu de ces frappes, Sandy Dauphin

Infographie Etat Islamique en Irak
Infographie Etat Islamique en Irak © Radio France / idé
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.