Hillary Clinton à Lynwood, Californie
Hillary Clinton à Lynwood, Californie © Reuters / Lucy Nicholson

Hillary Clinton a remporté mardi LA victoire qu'elle espérait en battant Bernie Sanders lors des primaires dans six Etats dont la Californie, le plus peuplé. Clinton sera logiquement la candidate démocrate lors de la présidentielle de novembre.

Clinton a prononcé mardi soir le discours le plus important de sa carrière, le moment le plus marquant de sa vie politique, celui qui marque l'aboutissement de son ambition présidentielle. Grâce à sa victoire dans les primaire du New Jersey et du Nouveau-Mexique, deux des six Etats appelés à voter lors du dernier "Super Tuesday", elle devient la première femme à représenter l'un des deux principaux partis lors de la présidentielle américaine, avec les félicitations de l'actuel président Barack Obama. Ce dernier doit également rencontrer Bernie Sanders ce jeudi à la Maison Blanche.

►►►ÉCOUTER - Hillary Clinton : "Ma victoire appartient à des générations de femmes qui se sont battues et sacrifiées"

Hillary Clinton
Hillary Clinton © Visactu

Une victoire difficile face à un concurrent acharné et inattendu

Au décompte des délégués et superdélégués qui voteront le 8 novembre, Clinton bat son concurrent démocrate Bernie Sanders qui, de manière inattendue, a déplacé des foules impressionnantes lors de ses meetings et a pu se maintenir jusqu'à la fin de ces primaires.Dans le New Jersey, l'ex-secrétaire d'État devançait Bernie Sanders avec 63,3% des voix, et 53% des suffrages au Nouveau-Mexique. Les résultats californiens sont tombés plus tard mercredi dans la matinée.

Prochain objectif : réunifier le parti démocrate

Le parti démocrate est aujourd'hui meurtri, avec une Hillary Clinton impopulaire dans l'opinion publique mais qui devrait être sa candidate, et un Bernie Sanders gonflé à bloc qui compte bien contester le calcul des délégués et surtout leur étiquette lors de la Convention nationale du parti démocrate à Philadelphie du 25 au 28 juillet.

Les superdélégués pourraient être influencés par les résultats de ces dernières primaires, et voter pour Sanders plutôt que pour Clinton.

A ce jour, 571 superdélégués sont étiquetés pro-Hillary Clinton selon Associated Press, mais ils pourraient changer d'avis.

Madame Clinton dépend des superdélégués, qui ne voteront pas avant le 25 juillet, et peuvent changer leur avis d’ici là (le directeur de campagne de Bernie Sanders)

Clinton devra composer AVEC Sanders

Au vu des scores de Bernie Sanders, Hillary Clinton n'aura pas d'autre choix de le prendre en compte lors de son programme.Le sénateur du Vermont compte bien jouer un rôle déterminant lors de la Convention Nationale, en influençant la plateforme du parti, c'est-à-dire le programme officiel pour l'élection de novembre. De là à envisager un "ticket" Clinton/Sanders, il y a un pas de géant que quelques supporters de Sanders osent franchir, sans trop y croire.

►►► REVOIR | Constance Borde représentante démocrate en France, invitée du journal de 13 heures

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.