affrontements meurtriers à marioupol
affrontements meurtriers à marioupol © reuters

A Marioupol, ville portuaire de 500.000 habitants située dans le sud-est de l'Ukraine, une vingtaine de pro-Russes ont été tués par les forces ukrainiennes alors qu'ils tentaient de prendre le siège de la police, selon le ministre ukrainien de l'intérieur Arsen Avakov .

Selon d'autres sources, ce sont les forces ukrainiennes qui ont attaqué le bâtiment pour tenter d'en déloger les militants pro-russes. Le bilan est difficile à établir.

Arsen Avakov écrit sur sa page Facebook "qu'un groupe terroriste d'une soixantaine d'hommes munis d'armes automatiques a attaqué le siège de la police. Une vingtaine de terroristes a été anéantie, et quatre capturés"

"Face à ceux qui viennent armés, qui tirent, prennent des otages, les torturent, les dépouillent en s'abritant derrière divers slogans, face à eux, il ne peut y avoir qu'une réponse de la part de l'Etat ukrainien : l'anéantissement", ajoute-t-il, menaçant.

Le bâtiment a été en partie détruit et était encore en proie aux flammes en milieu d'après-midi.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.