La messe du Pape à Colombo au Sri Lanka
La messe du Pape à Colombo au Sri Lanka © MaxPPP/La Presse

Le pape est arrivé ce jeudi matin aux Philippines, deuxième étape de son voyage en Asie. Un cauchemar pour les services de sécurité, d’autant que les deux papes précédents en visite au Philippines ont été visés par des attentats

Mercredi, au Sri Lanka, ce petit pays du sud de l’Inde, François a invité les habitants à faire réparation pour le mal commis pendant la guerre civile, qui a duré 30 ans et fait 100 000 morts.

Aux Philippines, c’est une autre atmosphère. Ce pays asiatique de 100 millions d'habitants est catholique à 85%. Ce sont donc d’immenses foules qui attendent le pape, avec certainement un nouveau record d’affluence : en 1995, lors de la visite de Jean-Paul II, cinq millions de personnes avaient assisté à la messe à Manille. Cette fois, ça sera sans doute plus, ce qui pose des problèmes de sécurité, sur fond de menace terroriste.__ On craint plus l’action d’un loup solitaire que des militants islamistes du groupe Abu Sayyaf.

A Manille, la correspondance d'Anaïs Feuga

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.