Alors que le Royaume-Uni vient de passer le cap symbolique des 15 millions de personnes vaccinées, où en est la course mondiale dans les campagnes de vaccination ? Si la France ne s'en sort pas si mal en termes de nombre de personnes vaccinées, elle n'a pour l'instant touché qu'un peu plus de 3 % de sa population.

Boris Johson dans un centre de vaccination à Derby, le 8 février dernier : le Royaume-Uni est le pays d'Europe qui vaccine le plus vite sa population
Boris Johson dans un centre de vaccination à Derby, le 8 février dernier : le Royaume-Uni est le pays d'Europe qui vaccine le plus vite sa population © AFP / Phil Noble

C'est une "étape importante" pour le Premier ministre Boris Johnson, qui s'est félicité sur Twitter que le Royaume-Uni ait "obtenu une formidable réussite : administrer un total de 15 millions de piqûres dans les bras des personnes les plus vulnérables du pays". Une urgence absolue pour nos voisins d'outre-Manche, puisqu'ils sont aussi le pays d'Europe qui compte le plus grand nombre de morts de la Covid-19 (plus de 120.000 décès depuis le début de l'épidémie), et le cinquième au niveau mondial.

Le Royaume-Uni est également le pays européen qui a vacciné le plus de personnes : 15 millions, donc, à la date du 14 février. Par comparaison, pour une population similaire (un peu moins de 67 millions d'habitants), la France n'a vacciné "que" 2,23 millions de personnes. Ce qui la place en dixième position des États du monde, si on comptabilise tous les habitants ayant reçu une ou deux doses de vaccin.

La Chine et les États-Unis, sans surprise, sont les pays qui ont vacciné le plus de personnes depuis le début des différentes campagnes. Derrière le Royaume-Uni, on trouve un autre pays à la population gigantesque, l'Inde, et étrangement, un pays bien moins peuplé (mais qui joue à fond la carte du "tourisme vaccinal" pour attirer les visiteurs étrangers), les Émirats arabes unis

C'est d'ailleurs ce pays qui compte le plus de personnes vaccinées proportionnellement à sa population : 52,15 % des personnes vivant (ou passant, donc) aux Émirats arabes unis ont été vaccinés. Juste derrière, on trouve Israël (un autre pays ravi d'accueillir les touristes en quête de la précieuse piqûre), les Seychelles, et enfin le Royaume-Uni. La France arrive à la 30e place des États ayant vacciné la plus grande proportion de leur population, avec 3,32 % de Français vaccinés.

Tous ces chiffres évoluent évidemment très vite et ils peuvent s'expliquer par diverses raisons : un nombre de vaccins plus ou moins important selon les pays, une gestion plus ou moins efficace des campagnes de vaccination, mais aussi le tourisme vaccinal, comme nous l'évoquions, ou la faible population de certains États qui avaient donc besoin d'un nombre de doses bien moins nombreuses. Il n'est pas si surprenant, par exemple, de voir un pays comme Malte en dixième position de ce classement, avec ses 514.500 habitants, soit plus de dix fois moins que la France.

Il faut également avoir en tête le fait que les pays de l'Union européenne ont acheté leurs doses de vaccin collectivement : elles sont ensuite réparties entre les États-membres en fonction de leur population (la France, par exemple, doit ainsi recevoir progressivement 341 millions de doses au total). Cela leur a permis de peser collectivement dans la négociation avec les laboratoires, mais limite leur maîtrise du flux de doses reçues.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.