Donald Trump a nommé le magistrat Brett Kavanaugh à la Cour suprême des Etats-Unis, ancrant ainsi dans le conservatisme l'institution qui tranche les grands débats de la société américaine.

Donald Trump félicite le nouveau juge Brett Kavanaugh après l'avoir nommé à la Cour Supreme
Donald Trump félicite le nouveau juge Brett Kavanaugh après l'avoir nommé à la Cour Supreme © AFP / SAUL LOEB

Ce soir j'ai l'honneur et le privilège d'annoncer que je nomme à la Cour suprême des États-Unis Brett Kavanaugh, un juge aux références impeccables

a déclaré Donald Trump au terme d'un suspense savamment orchestré par la Maison Blanche. 

Selon Donald Trump, Kavanaugh est : 

Un juriste brillant aux écrits clairs et ciselés, considéré partout comme l'un des esprits juridiques les plus fins et les plus vifs de notre époque

Actuellement juge à la cour d'appel de Washington, Brett Kavanaugh, 53 ans, a été conseiller juridique de l'ancien président républicain George W. Bush. 

Un juge doit être indépendant et doit interpréter la loi, et non pas faire la loi 

a-t-il assuré (et tenté de rassurer) lors d'une courte allocution.

Avec Brett Kavanaugh, la Cour suprême chargée de veiller à la constitutionnalité des lois comptera une solide majorité de cinq membres conservateurs, contre quatre progressistes

Ce rapport de force devrait permettre à Donald Trump de doucher tout espoir de réglementer les armes à feu, devrait donner des gages aux chrétiens conservateurs, conforter les partisans de la peine de mort et appuyer les lobbys patronaux. Cette nomination pourrait aussi remettre en cause le droit à l'avortement.

Brett Kavanaugh est un catholique pratiquant, et s'est prononcé contre une décision autorisant une adolescente entrée clandestinement aux Etats-Unis à se faire avorter. 

Dans sa carrière, il a été impliqué dans de nombreuses controverses politiques.

Il a collaboré avec le procureur spécial Kenneth W. Starr, qui a poursuivi Bill Clinton dans l'affaire Monica Lewinski. Il a également travaillé sur les recours en Floride lors de la présidentielle de 2000. La Cour suprême avait alors validé la victoire de George W. Bush. Kavanaugh, par la suite, deviendra le conseiller juridique du 43ème président des États-Unis.

La sénatrice démocrate Elizabeth Warren lors d'une manifestation devant la Cour suprême à Washington
La sénatrice démocrate Elizabeth Warren lors d'une manifestation devant la Cour suprême à Washington © AFP / TASOS KATOPODIS / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Le juge Kavanaugh doit désormais être confirmé par un vote du Sénat. L'opposition démocrate entend se mobiliser lors du vote de confirmation de Brett Kavanaugh à l'automne. Quelques élus républicains modérés ont aussi prévenu qu'ils n'endosseraient pas automatiquement le juge Kavanaugh. Et les appels à influer sur les sénateurs se multiplient sur Twitter : 

Les juges de la Cour suprême siégeant souvent durant des décennies, l'enjeu est donc primordial.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.