Qui est Mick Mulvaney ? Cerépublichain ultra-conservateur va prendre le poste stratégique de chef de cabinet du Donald Trump. C'est celui qui va diriger la Maison blanche.

Mick Mulvaney
Mick Mulvaney © AFP / CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA

John Kelly a à plusieurs reprise dit à ses équipes qu’être le chef de cabinet de Donald Trump était sans doute le pire boulot au monde. Cet ancien général 4 étoiles va donc quitter la Maison blanche et ce prestigieux poste d’ici la fin décembre. La presse américaine raconte que depuis plusieurs jours déjà, lui et le président ne s’adressaient plus la parole. Le président avait annoncé il y a plusieurs jours le départ de John Kelly, alors qu'il ne cesse de remanier son équipe dans un contexte troublé par l'enquête russe.

Donald Trump a donc annoncé le nom du futur chief of staf : il va nommer Mick Mulvaney, son actuel directeur du budget de l'Etat fédéral, l'équivalent d'un ministre du budget en France. 

Un homme de rigueur 

Mick Mulvaney est un républicain de 51 ans, très conservateur : en 2011,  il a été élu à la Chambre des représentants sous l’étiquette du Tea Party. Il était un membre fondateur du Freedom Caucus (groupe de parlementaire ultra-conservateur) et s’est opposé aux initiatives de contrôle des armes à feu. Vis-à-vis des lobbyistes, sa posture est de maintenir avec eux des relations fréquentes à condition qu'ils aient financé ses campagnes électorales. 

Mick Mulvaney a exercé ses fonctions d'élu à chambre des représentants ou au Sénat pour la Caroline du Sud. Il est devenu directeur du Bureau de la gestion du budget en février 2017, et a lancé une campagne de fusion et de suppressions des services de l'administration. Il est connu pour sa volonté d'appliquer une très grande rigueur budgétaire. 

Au cours de sa carrière, il s'est quand même fait épinglé pour ne pas avoir payé de charges sociales pour l'emploi d'une nourrice et avait du procéder au remboursement auprès de l'administration concernée. 

Mulvaney est nommé chef de cabinet par interim, a expliqué Donald Trump , laissant entendre que le poste était peut-être provisoire mais la Maison blanche a vite précisé que la mission du nouveau chief of staff était sans limite de temps. 

Le poste est stratégique : le chef de cabinet est celui qui fait tourner la Maison blanche et coordonne l’administration de l'Etat fédéral. Et il doit évidemment bien s’entendre avec le président. 

"J'ai hâte de travailler avec lui lorsqu'il occupera son nouveau poste pendant que nous continuons à RENDRE À L'AMERIQUE SA GRANDEUR!", a dit le président américain, rappelant que le titulaire du poste, John Kelly, ne quitterait son poste qu'à la fin de l'année. 

Mulvaney a de son côté parlé, sur Twitter également, d'un "immense honneur". "2019 sera formidable!". 

En moins de deux ans, Mick Mulvaney va donc être le 3e chef de cabinet de Donald Trump qui cette fois a eu du mal à recruter. 

Il a effectivement affronter de nombreux refus. Le président américain a même pensé à offrir le poste à son gendre Jarde Kushner.  mais il a voulu démentir cette difficulté à remplacer John Kelly en twittant : "Pour information, il y avait BEAUCOUP de gens qui voulaient être chef de cabinet de la Maison Blanche. Mick M fera un EXCELLENT travail!". 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.