Ce jeune homme de 22 ans né au Danemark est sorti de prison il y a deux semaines. Il a été tué par les forces de l'ordre après avoir assassiné deux personnes et blessé cinq autres.

Omar Abdel Hamid el Hussein avait été libéré de prison après avoir purgé une peine pour avoir poignardé à la jambe un jeune homme de 19 ans dans un train en 2013.

Son portrait par Julie Pietri, envoyée spéciale à Copenhague

'Omar Abdel Hamid el Hussein
'Omar Abdel Hamid el Hussein © COPENHAGEN POLICE / HANDOUT / COPENHAGEN POLICE / HANDOUT

Omar Abdel Hamid el Hussein a été tué par la police danoise après une vaste chasse à l'homme déclenchée après deux attaques qui ont fait deux morts et cinq blessés dans la capitale danoise, l'une samedi après-midi contre un centre culturel où était invité l'artiste suédois Lars Vilks, menacé de mort par les islamistes radicaux, et l'autre dimanche en début de nuit contre une synagogue.

La première attaque s'est déroulée dans le centre culturel Krudttonden d'Ostebro, un faubourg nord de la ville, où un débat était organisé. Le tireur a pris la fuite dans une voiture qui a été retrouvée plus tard dans la banlieue de la capitale et le pays a été placé en état d'alerte renforcée. Quelques heures plus tard, en début de nuit, une synagogue a été la cible de tirs dans le centre de la capitale danoise.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.