Le 29 mai est la journée internationale des casques bleus
Le 29 mai est la journée internationale des casques bleus © Reuters / Afolabi Sotunde

Le 29 mai est la journée internationale des casques bleus, l’occasion pour l'ONU de faire connaître ses missions déployées dans le monde mais aussi d’améliorer son image, après les accusations de viols en République centrafricaine.

L’ONU fait face depuis plusieurs mois à un scandale planétaire lié aux viols dont sont accusés des casques bleus en opération dans ce pays, où ils sont censés protéger les populations.

Selon le dernier rapport annuel du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, 69 agressions sexuelles auraient été recensées, commises par des casques bleus en 2015, en "nette augmentation" par rapport à 2014 . La MINUSCA (mission en RCA) cumule à elle seule un tiers des cas recensés. Pourtant, les soldats sont sensés connaître par cœur les règles de bonne conduite .

Les 10 commandements du casque bleu

Avant chaque départ en mission le colonel Sidi El Veirick , chef du bataillon mauritanien de la MINUSCA fait le même rituel : le briefing, la revue de troupe et..

Le chef d’éléments s’assure que chacun a dans sa poche les règles d’engagement et les codes de conduite du casque bleu.

Dix règles de comportement écrites dans un petit guide traduit en toutes les langues de l'ONU dont le français, l’anglais, l’espagnol ou l’arabe. Dix points à observer que le colonel connaît sur le bout des doigts. Il en cite quelque unes.

C’est d’abord le respect du pays hôte, le respect de son environnement, sa faune et sa flore, ne jamais commettre d’actes immoraux, respecter les droits humains de toute personne, être fier d’être casque bleu et de servir la paix, ne pas consommer, verser dans le trafic de stupéfiants ou d’alcool.

Et s’il y a manquement, une unité onusienne de conduite et discipline est là pour veiller au grain. C’est d’ailleurs cette unité qui est chargée en premier de faire la lumière sur les cas d’abus sexuel impliquant les casques bleus.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Abus sexuels en Centrafrique : l'ONU propose des tests ADN

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.