Silence radio du côté de la Chancellerie, Angela Merkel qui n’a pas jugé bon de commenter les résultats dimanche soir.Une façon de minimiser la portée de ce scrutin régional alors qu’il semble difficile pourtant de faire comme si de rien n’était.

AFD, le parti d’extrême droite

L’AFD, le parti d’extrême droite qui s’oppose radicalement à sa politique migratoire, fait son entrée dans les trois parlements régionaux et engrange jusqu’à 24% des voix en Saxe-Anhalt dans l’Est du pays. Comment ne pas y voir un cinglant désaveu de la Chancelière ? Son parti, la CDU, perd du terrain partout. A Stuttgart, ce sont les Verts qui pointent en tête, pour la 1ère fois de leur histoire.

Le parti conservateur serait-il devenu une machine à perdre ?

A Mayence, ce sont les sociaux-démocrates du SPD, pourtant en fâcheuse posture partout ailleurs, qui l’emportent. Le parti conservateur serait-il devenu une machine à perdre ? En coulisse, l’inquiétude gagne à un an et demi des élections fédérales. La pression sera très forte dans les prochaines semaines. Mais le plus probable est que la Chancelière tienne bon et ne dévie pas de sa ligne. Au terme, bientôt de son troisième mandat, elle a trouvé une grande cause à défendre. Même si cela doit coûter cher à sa famille politique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.