A proximité de Ramadi, en Irak
A proximité de Ramadi, en Irak © MaxPPP

Le président américain Barack Obama a donné son feu vert à l'envoi de 450 conseillers militaires supplémentaires en Irak afin d'aider les forces gouvernementales irakiennes et leurs alliés à combattre les djihadistes de l'Etat islamique (EI).

Les effectifs américains seront basés sur une nouvelle base militaire à Takaddoum dans la province d'Anbar, précise le communiqué de la présidence. Ces effectifs supplémentaires n'ont pas vocation à prendre part aux combats.

Barack Obama, qui a pris cette décision à la demande du Premier ministre irakien Haïdar al Abadi, a également ordonné la livraison rapide de matériel et d'équipements "essentiels" aux forces irakiennes, y compris aux combattants des tribus et aux peshmergas qui opèrent sous commandement irakien.

Dans un communiqué, la Maison Blanche indique :

Pour améliorer les capacités et l'efficacité des partenaires sur le terrain, le président a autorisé le déploiement de 450 personnels militaires supplémentaires pour entraîner, conseiller et assister les forces de sécurité irakiennes à la base militaire de Takaddoum dans la province d'Anbar..

"Il s'agit de protéger l'accès à Bagdad" : les explications de Frédéric Carbonne

1 min

Les explications de Frédéric Carbonne

Un responsable américain a précisé que Barack Obama n'excluait pas de prendre de nouvelles mesures pour combattre l'Etat islamique. Ces renforts s'ajouteront aux 3.100 conseillers et formateurs américains déjà déployés dans le pays. Il s'agira notamment de faciliter la coopération entre les forces gouvernementales irakiennes et les tribus sunnites opposées à l'EI, avait auparavant souligné un responsable américain. "Les sunnites veulent prendre part au combat", a-t-il dit.

Le but est d'inciter plus de sunnites à rejoindre l'armée irakienne régulière, et, à terme, de "repérer des éléments de milice tribale sunnite que nous pourrons entraîner, quand toutes les conditions seront réunies", a-t-il indiqué. Il y avait jusqu'à maintenant environ 3.100 militaires américains en Irak, dont plus de 200 conseillers militaires, 450 formateurs répartis sur 4 bases différentes, et 800 soldats chargés de missions de protection, notamment de l'ambassade américaine à Bagdad.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.