Les élections de mi-mandat américaines ont toujours lieu deux ans après la présidentielle. Cette année, ces midterms sont très disputées et définiront la politique des deux prochaines années.

Deux ans après l’élection surprise de Donald Trump, un mois après la nomination controversée du juge Kavanaugh à la Cour suprême, un an après le mouvement MeToo, c’est une Amérique très polarisée qui se rend aux urnes
Deux ans après l’élection surprise de Donald Trump, un mois après la nomination controversée du juge Kavanaugh à la Cour suprême, un an après le mouvement MeToo, c’est une Amérique très polarisée qui se rend aux urnes © Getty

►►► DOSSIER - Les Midterms 2018

Un tiers des sièges du Sénat (25 démocrates et 8 républicains) et la totalité des 435 sièges à  la chambre des représentants doivent être renouvelés. Au Sénat, les républicains n’ont la majorité que de deux sièges (51-49) tandis qu’à la Chambre des représentants, les républicains comptent 235 sièges et les démocrates 193. Il y a également 7 sièges vacants.

Dans de nombreux États, référendums locaux, élections au poste de gouverneur ou de maire sont également organisés. 6 665 sièges locaux au total, dont 36 postes de gouverneurs.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.