la liberté de la presse se dégrade, selon reporters sans frontières
la liberté de la presse se dégrade, selon reporters sans frontières © reuters

Alors que la Coupe du monde de football bat son plein au Brésil, Reporters sans frontières lance une campagne de sensibilisation sur la liberté d'informer dans les pays participants. Des infographies sous forme de feuilles de matchs. Les cartons sont de sortie !

Pas de but, de "petit pont" ou d'arrêt spectaculaire, mais des cartons (beaucoup de cartons), quelques avertissements et de rares bons points. A l'occasion de la Coupe du monde de football, Reporters sans frontières en profite pour publier les statistiques des pays participants en matière de liberté de la presse.

Christophe Deloire, secrétaire général de RSF:

Reporters sans frontières rappelle aux centaines de millions de téléspectateurs qui suivront la Coupe du monde que la glorieuse histoire du sport ne saurait totalement nous aveugler sur la réalité parfois pitoyable de la liberté de l’information dans les pays participant à cette compétition

Chaque jour, RSF se concentre sur un match et livre ses propres statistiques. Ce jeudi, la rencontre décisive du groupe H entre l'Algérie et la Russie est passée au crible.

rsf algérie russie
rsf algérie russie © Radio France

Reporters sans frontières a officiellement lancé cette campagne de sensiblisation le lundi 16 juin, à l'occasion du match entre l'Iran et le Nigéria. L'arbitre de RSF n'a pas chômé.

rsf iran nigeria
rsf iran nigeria © Radio France

En 2014, 30 journalistes ont été tués dans le cadre de leur profession, 170 ont été emprisonnés. Dans le dernier classement de la liberté de la presse, publié par Reporters sans frontières, la France occupe la 39eme position (en léger recul par rapport à 2013, la faute à l'absence d'une nouvelle loi sur le secret des sources, estime RSF). La Finlande conserve son rang de meilleur élève. Le Turkménistan, la Corée du Nord et l'Erythrée, trois pays où la liberté de la presse est inexistante, occupent les dernières places.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.