Mais qu'a-t-elle bien voulu dire ? La veste portée jeudi par la Première dame des Etats-Unis lors d'une visite auprès des migrants à la frontière avec le Mexique a suscité la stupéfaction et amené le président à intervenir dans un tweet.

Melania Trump et sa veste controversée avant de se rendre au Texas
Melania Trump et sa veste controversée avant de se rendre au Texas © AFP / MANDEL NGAN

Melania Trump s'est envolée pour McAllen, au Texas, vêtue d'une veste kaki --de la marque Zara selon le Daily Mail-- avec ce message écrit sur le dos: 

I really don't care, do u? (Je m'en fiche complètement, et vous?). 

A son arrivée au Texas, la Première dame ne portait plus la veste en question, mais les réseaux sociaux s'étaient déjà enflammés.  

►ECOUTER | Les détails avec Grégory Philipps au Texas

1 min

Les détails de "l'affaire du manteau" avec Gregory Philipps

Par Gregory Philipps

Gaffe ou provoc ? 

Il y a très peu de chances que le hasard, voire la malchance, aient quoi que ce soit à voir avec cette affaire. 

La Maison Blanche est envahie de conseillers en communication, et la Première dame possède une armada de conseillers en image. 

Comment Melania Trump aurait-elle pu faire une erreur pareille en passant inaperçue ?  

La porte-parole de la Première dame, Stephanie Grisham, a pourtant assuré qu'il n'y avait pas de message caché :

C'est juste une veste. Après l'importante visite d'aujourd'hui au Texas, j'espère que les médias ne vont pas choisir de se concentrer sur sa garde-robe

Ou bien Melania Trump aurait-elle porté cette veste pour attirer l'attention des médias, voire les piéger en montrant que tout ce qui les intéresse c'est sa tenue vestimentaire ? C'est une autre hypothèse soutenue par de nombreux internautes, en particulier de journalistes de médias "traditionnels"

Attaque envers les médias...

Donald Trump a contredit la version officielle en affirmant dans un tweet que sa femme avait en fait voulu parler "des médias "Fake News". Voila l'explication de Donald Trump après le buzz que la veste a provoqué sur la toile. 

Provoc sur le sujet des migrants ? 

Beaucoup plus inquiétant serait que la Première Dame se déplace au Texas à la rencontre de travailleurs sociaux et de migrants regroupés dans un foyer tout en affichant un "Je m'en fiche vraiment" (sous-entendu : de l'immigration et du sort des enfants séparés de leurs parents). D'autant que depuis des semaines, Melania Trump aurait fait pression sur son mari pour qu'il arrête l'application de la loi autorisant les services de l'immigration à séparer les familles sans papiers arrivant à la frontière. Il a finalement cédé mercredi en prenant un arrêté.

De l'aveu-même de Donald Trump, Melania Trump a joué un rôle dans son revirement sur le sujet de la séparation des familles sans-papiers, qui ne règle toutefois pas la question des plus de 2 300 mineurs arrachés à leurs parents depuis la mise en oeuvre de sa politique de "tolérance zéro", début mai.  

Ils ont peur sans leurs parents

a dit MelaniaTrump lors d'une table ronde lors de sa visite du centre pour migrants de McAllen jeudi. 

Je suis ici pour en savoir plus sur le centre et je voudrais aussi vous demander comment je peux aider pour les réunir avec leurs familles le plus vite possible

Ou attaque envers son mari ? 

La Première dame a peut-être enlevée sa veste avant de se rendre au centre de migrants de McAllen. Mais elle est en tout cas descendue de l'avion qui l'a ramenée du Texas à Washington en fin d'après-midi avec la fameuse veste, et la portait toujours à son retour à la Maison Blanche. Depuis plusieurs semaines et les révélations sur les relations extra conjugales de son mari alors qu'elle venait d'accoucher de leur fils baron, Melania Trump s'était faite très discrète, laissant penser que le couple battait de l'aile.

En tout cas la toile s'enflamme

Toujours est-il que 'affaire de la veste a éclipsé la visite en elle-même. Depuis que la photo de Melania Trump avec sa veste a été publiée, les réactions de stupéfaction et les critiques pleuvent. Certains ont préféré détourner l'image à des fins humanitaires, comme cette américaine qui a créé:

Ireallydocare.com (je suis concerné.com) pour récolter des dons pour des associations d'aide aux migrants. 

Autre détournement, cette fois-ci par les démocrates pour appeler à voter : 

►ECOUTER| Le reportage de Gregory Philipps sur la visite de Melania Trump à McAllen, Texas

1 min

Reportage à Mc Allen, Texas

Par Gregory Philipps
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.