[scald=97975:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy a chargé mardi son gouvernement de rédiger un nouveau texte sur la négation des génocides reconnus par la loi en France, à la suite de la décision du Conseil constitutionnel de censurer une loi en ce sens adoptée par le Parlement fin janvier.

Le président de la République "mesure l'immense déception et la profonde tristesse de tous ceux qui avaient accueilli avec reconnaissance et espoir l'adoption de cette loi destinée à les protéger contre le négationnisme", précise un communiqué de l'Elysée.

"Il a chargé le gouvernement de préparer un nouveau texte, prenant en compte la décision du Conseil constitutionnel", ajoute le communiqué.

Le président français rencontrera prochainement les représentants de la communauté arménienne de France.

Sophie Louet, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.