[scald=31187:sdl_editor_representation]LONDRES (Reuters) - De nouvelles émeutes ont éclaté mardi soir dans plusieurs villes britanniques au quatrième jour de violences qui ont déjà fait 111 blessés dans les rangs de la police, rapportent des sources policières.

Les premiers incidents de la soirée ont été rapportés à Wolverhampton et West Bromwich, deux villes du centre de l'Angleterre, où des magasins ont été pillés et des voitures incendiées.

Des scènes de pillage se déroulent également à Manchester et dans la ville voisine de Salford.

La police britannique, qui a déployé 16.000 hommes dans les rues de Londres mardi soir, déplore 111 blessés depuis samedi soir, a annoncé la police métropolitaine (MET) dans un communiqué.

Rédaction de Londres, Tangi Salaün pour le service français

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.