Des dizaines de milliers d'habitants ayant perdu leur logement sont contraints de camper dans des parcs
Des dizaines de milliers d'habitants ayant perdu leur logement sont contraints de camper dans des parcs © Reuters

Le bilan du séisme survenu samedi au Népal s'est alourdi à 4.310 morts, le Premier ministre népalais estimant qu'il pourrait atteindre le nombre de 10.000. L'ONU estime à huit millions le nombre de personnes affectées. Les habitants de Katmandou tentent par centaines de quitter la ville.

Le bilan s’alourdit de jour en jour au Népal, après le séisme meurtrier survenu samedi, l’un des plus violents qu’ait connu la zone. On comptait mardi matin 4.310 morts et quelque 8.000 blessés, selon les derniers chiffres du gouvernement. Le Premier ministre népalais craint qu'il n'atteigne 10.000 victimes tandis que les Nations Unies estiment à huit millions le nombre de personnes affectées par le séisme. Les rescapés du tremblement de terre se ruaient sur les produits alimentaires et les stations-service pour faire des réserves, redoutant des pénuries.

Une opération massive d’aide préparée par le PAM

Les craintes de maladies ont également émergé parmi les dizaines de milliers d'habitants ayant perdu leur logement et contraints de camper dans des parcs. Des familles se tassaient dans des autocars, certains assis sur le toit, et dans des voitures pour rejoindre leur village d'origine et constater les dégâts. Munies d'équipements spéciaux et accompagnés de chiens renifleurs, les équipes humanitaires internationales débarquent avec la régularité d'une horloge à l'aéroport de la capitale. Le Programme alimentaire mondial de l'ONU prépare une opération "massive" d'aide, et espère envoyer au plus vite un premier avion chargé d'aide alimentaire.

Dix millions de dollars débloqués par les Etats-Unis

Lundi, la France a envoyé 40 tonnes de matériel humanitaire. Les Etats-Unis, eux, ont annoncé le déblocage de dix millions de dollars, tandis que le Japon a annoncé l'envoi de huit millions de dollars d'assistance humanitaire de Tokyo pour Katmandou. Les Etats-Unis ont également annoncé qu'une équipe de 130 personnes spécialisée dans les catastrophes naturelles était dépêchée sur place, ainsi que 45 tonnes de fret. Le Japon doit également envoyer 110 spécialistes pour aider le Népal., Par ailleurs, "des douzaines" d'ingénieurs de la célèbre brigade des Gurkhas, des soldats d'origine népalaise au service de la Reine d'Angleterre depuis 200 ans, devaient décoller lundi soir du Royaume Uni pour venir en aide à leur pays d'origine.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.