Le prix Nobel de la paix et ancien président israélien Shimon Peres est décédé dans la nuit de mardi à mercredi à l'âge de 93 ans des suites d'un accident vasculaire cérébral.

Shimon Peres, ex-Premier ministre et ex-Président de l'Etat d'Israël, aux cotés de Yasser Arafat en 1994
Shimon Peres, ex-Premier ministre et ex-Président de l'Etat d'Israël, aux cotés de Yasser Arafat en 1994 © AFP / stringer

Il était le seul encore vivant des trois hommes à avoir été distingués du Nobel de la paix en 1994 "pour leurs efforts en faveur de la paix au Moyen-Orient", après la disparition de l'Israélien Yitzhak Rabin et du Palestinien Yasser Arafat.

Mais il était aussi l'un des architectes du programme nucléaire d'Israël, considéré comme la seule puissance atomique militaire du Proche-Orient, et de l'avance militaire de son pays, réputé comme étant à la tête de la plus formidable armée de la région.

Les messages de condoléances ont immédiatement commencé à affluer du monde entier, montrant l'ampleur du respect voué à l'homme que beaucoup des dirigeants de ce monde présentaient comme leur "ami".

Le président américain Barack Obama a salué sa mémoire, soulignant qu'il n'avait jamais cessé de croire en la paix. Son prédécesseur George W. Bush a loué son engagement de toute une vie envers la paix et la liberté.

Le président français François Hollande a rendu hommage à l'ancien président en saluant un des "plus ardents défenseurs de la paix" et "un ami fidèle" de la France.Shimon Peres appartient désormais à l'Histoire, qui a été la compagne de sa longue vie. Avec la disparition de Shimon Peres, Israël perd un de ses hommes d'Etat les plus illustres, la paix un de ses plus ardents défenseurs et la France un ami fidèle. J'ai pu mesurer (...) que sa force de conviction était intacte. Shimon Peres était Israël aux yeux du monde" ajoute François Hollande, qui avait eu un entretien avec l'ancien président israélien le 25 mars dernier.

Depuis son hospitalisation, le pape François, le président russe Vladimir Poutine, les Clinton et Donald Trump avaient envoyé des messages de soutien.

Shimon Peres, 93 ans, est apparu au long de sa longue carrière politique comme une personnalité consensuelle et un sage, œuvrant continuellement pour aboutir à la paix entre Israël et la Palestine. Il a occupé de multiples postes de ministre, a été Premier ministre, puis Président de l'État hébreu. Sa vie est étroitement liée à l'Histoire d'Israël.

►►►ECOUTERLe reportage d'Etienne Monin, Shimon Peres vu par les Israëliens

►►► VOIR L'interview de Shimon Peres par Patrick Cohen en mars 2016

  • 1959 : DÉPUTÉ A LA KNESSET

Cette élection sera la première d'une longue série de réélections comme député puis de deux nominations au poste de Premier ministre.

Shimon Peres, Premier ministre israëlien, reçu par le Président français François Mitterrand, en 1985
Shimon Peres, Premier ministre israëlien, reçu par le Président français François Mitterrand, en 1985 © AFP / Patrick Kovarik
  • 1993 : LES ACCORDS D'OSLO

Shimon Peres accompagne le Premier ministre israëlien Yitzhak Rabin et Yasser Arafat, alors président de l'OLP (Organisation de libération de la Palestine) lors de la signature des accords d'Oslo. Peres est alors ministre des Affaires étrangères. Coté israëlien, c'est lui et ses conseillers qui ont œuvré dans l'ombre, à Oslo, puis à Paris, pour la signature du texte.

  • 1994 : PRIX NOBEL DE LA PAIX

Shimon Peres reçoit conjointement le prix Nobel avec Yitzhak Rabin et Yasser Arafat, pour "leurs efforts en faveur de la paix au Moyen Orient".

  • 1995 : L'ASSASSINAT d'YITZHAK RABIN

Le 4 novembre 1995, Peres, ministre de la Défense, se trouve aux cotés du Premier ministre Yitzhak Rabin à Tel Aviv quelques minutes avant l'attentat. Le tueur, un juif orthodoxe ultranationaliste opposé au processus de paix, prévoyait de les assassiner tous les deux, mais Peres quitte les lieux. À la suite de la mort de Rabin, Shimon Perez accepte le poste de Premier ministre afin de poursuivre le processus de paix.

  • 2007 : PRÉSIDENT
Israël :Le nouveau Président Shimon Peres prête serment devant la Knesset en 2007
Israël :Le nouveau Président Shimon Peres prête serment devant la Knesset en 2007 © AFP

Le 15 juillet, Shimon Peres est élu président de l'Etat d'Israël. Il quittera ses fonctions le 24 juillet 2014.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.