pas d'accord budgétaire au congrès américain, "shutdown" des administrations
pas d'accord budgétaire au congrès américain, "shutdown" des administrations © reuters

Et si les sénateurs démocrates et républicains parvenaient à se mettre d'accord... et à faire redémarrer les États-Unis ? Les dirigeants des deux groupes se disent en tout cas proches d'un accord sur le budget fédéral, à deux jours du défaut de paiement.

Un accord permettrait la réouverture des agences gouvernementales fermées depuis le 14 octobre et le relèvement du plafond de la dette. Mais il reste encore de nombreux obstacles alors que se rapproche l'échéance du 17 octobre, jeudi prochain. Passé cette date, les Etats-Unis risquent de se retrouver pour la première fois de leur Histoire en défaut de paiement.

"Je suis très confiant dans le fait que nous pourrons parvenir à un accord raisonnable cette semaine", a déclaré le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid.

Après un week-end de discussions qui n'ont pas permis de débloquer la situation, il semble que les deux camps ont mis de côté leurs demandes les moins réalistes et tentent de parvenir à un compromis provisoire.

Bref on commence enfin à parler entre gentlemen au Sénat américain. Frédéric Carbonne.

Les négociations en cours à la chambre haute du Congrès pour mettre fin au "shutdown", la fermeture des services fédéraux qui dure depuis le 1er octobre, portent sur un projet de loi qui prolongerait le financement de l'Etat jusqu'au 15 janvier.

Le texte permettrait également au Trésor de subvenir à ses besoins d'emprunt au moins jusqu'à la mi-février 2014, selon une source proche des négociations.

Un compromis se dessine

Les dépenses publiques seraient maintenues à leur niveau actuel, en prenant en compte par conséquent les coupes budgétaires mises en place automatiquement en mars dernier, en vertu de la procédure dite du "séquestre".

Le texte lancerait enfin un nouveau round de négociations budgétaires avec l'objectif de parvenir à un compromis d'ici la fin de l'année.

Un tel projet de loi devrait être approuvé par le Sénat mais surtout validé ensuite par la Chambre des représentants, où les républicains sont majoritaires et où l'aile droite du Grand Old Party insiste pour obtenir le report ou le blocage du financement de la réforme de la santé, une condition inacceptable pour Barack Obama et les démocrates.

Si le plafond n'est pas relevé, un défaut de paiement surviendrait probablement le 1er novembre, date à laquelle le Trésor n'aura plus assez de recettes pour payer un certain nombre d'échéances (intérêts de la dette, retraites, prestations sociales...).

Les blocages budgétaires aux Etats-Unis
Les blocages budgétaires aux Etats-Unis © IDÉ
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.