Manifestation pro russe à Simferopol
Manifestation pro russe à Simferopol © REUTERS/Shamil Zhumatov

Le rattachement de la Russie à la Crimée a été finalisé vendredi avec sa ratification à l'unanimité par la chambre haute du parlement russe. A Simferopol, l'euphorie est passée mais pas la peur de ceux qui se sont revendiqués ukrainien et se sont retrouvés russes malgré eux.

Les sanctions n'ont pas affaibli la détermination de la Russie de mener à bien le rattachement de la Crimée, cinq jours seulement après le référendum dans la presqu'île russophone.

Le rattachement de la Russie à la Crimée a été finalisé vendredi avec sa ratification à l'unanimité par la chambre haute du parlement russe.

Signe d’un fossé qui se creuse définitivement, au même moment ou presque les dirigeants européens signaient le volet politique d'un accord d'association avec l’Ukraine, contresigné par son Premier ministre, Arseni Iatseniouk.

La Crimée est russe, l'euphorie est passée mais pas la peur de ceux qui se sont revendiqués ukrainien et se sont retrouvés russes malgré eux.

Julie Pietri a retrouvé à Simféropol, un homme qui a manifesté pendant des semaines contre le rattachement à Moscou

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.