Lors du sommet très attendu entre Donald Trump et son homologue nord-coréen organisé demain à Singapour, la police demande à la population et à la presse de respecter les consignes de sécurité, sous peine d'écoper de d’amendes de 10 000 dollars et de 6 mois de prison.

Kim Jong Un est arrivé dimanche à Singapour à deux jours de son sommet historique avec Donald Trump sur l'île de Sentosa
Kim Jong Un est arrivé dimanche à Singapour à deux jours de son sommet historique avec Donald Trump sur l'île de Sentosa © AFP / Roslan RAHMAN

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un est arrivé à Singapour en vue de son sommet avec Trump. Environ 3.000 journalistes ont fondu sur la cité-Etat pour le sommet historique prévu mardi entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un.  Singapour est réputé être très à cheval sur le maintien de l'ordre et le respect de la loi. Les médias sud-coréens eux sont connus pour leur ténacité.

Deux hommes travaillant pour un média sud-coréen ont été expulsés après avoir été arrêtés pour être entrés illégalement dans la résidence de l'ambassadeur de Corée du Nord à Singapour.   

Les deux hommes, âgés de 42 et 45 ans, employés par la chaîne Korean Broadcasting System, ont été arrêtés jeudi pour intrusion illégale. Ils ont fait l'objet d'un "avertissement solennel" avant leur expulsion samedi, a annoncé la police peu après l'arrivée de Kim Jong Un dans l'archipel.  

D'énormes moyens ont été déployés pour assurer la sécurité du sommet. Des quartiers entiers sont quasiment bouclés. La police a réitéré à cette occasion que les journalistes coupables de violer la loi locale ne "seront pas accrédités et ne seront donc pas en mesure de couvrir le sommet entre les États-Unis d'Amérique et la République populaire démocratique de Corée".

Mesures de sécurité

Des zones réservées pour événement spécial, comme les appelle la police, ont été mises en place autour des hôtels qui accueilleront les deux chefs d’état et leurs délégations, ainsi que sur l’île de Sentosa ; Sentosa signifie 'paix et tranquillité' en malaisien. C'est la quatrième plus grande ville de Singapour. Reliée au continent par un pont de 700 mètres, elle abrite complexes touristiques et golfs. Elle sera LE lieu du sommet bilatéral. 

La police a donc énuméré toutes les restrictions : 

  • Accès filtrés
  • Contrôles des personnes et des voitures
  • Interdiction d’utiliser des drones
  • Restriction de la circulation des bateaux et des avions
  • Interdiction de se rassembler sans autorisation
Sentosa est le lieu principal où se tiendra le sommet historique entre Corée-du-nord et Etats-Unis
Sentosa est le lieu principal où se tiendra le sommet historique entre Corée-du-nord et Etats-Unis © AFP / Laurence Chu

Le président singapourien a demandé aux journalistes de faire preuve de prudence.  

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.