Snowzilla touche Washington DC
Snowzilla touche Washington DC © MaxPPP / Jim Lo Scalzo

Depuis vendredi, la neige ne cesse de tomber sur la côte est des États-Unis. La tempête Jonas, rebaptisée Snowzilla est jugée extrême par les météorologues. Au moins huit personnes sont mortes en raison de ces intempéries.

Le Whasington Post l'a surnommé Snowzilla . C'est une énorme tempête qui touche en ce moment l'est des États-Unis. Tout l'est du pays est paralysé : les transports sont à l'arrêt, les autorités appellent les habitants à rester chez eux, au chaud.85 millions de personnes, soit un quart de la population américaine, pourraient être affectées par cette tempête. C'est le cas notamment à New-York où les habitants ne sont pas inquiets, "on a l'habitude, ça arrive tous les ans", confie par exemple une habitante.

60 centimètres de neige attendus à Washington

Entre 30 et 45 centimètres doivent tomber ces deux jours à New-York, beaucoup moins qu'à Washington où les autorités craignent une tempête majeure voire meurtrière , qui serait la pire depuis 1922 dans la capitale américaine. Ce précédent record va sûrement être franchi puisqu'il était alors tombé 66 centimètres de neige en 48 heures, les prévisionnistes en attendent 60 d'ici cette nuit.

Il tombe cinq centimètres de neige par heure dans la ville. Après avoir fait des réserves de nourriture, sel et pelles pour déneiger, les habitants se sont calfeutrés chez eux. Des dizaines de milliers d'habitants sont privés d'électricité. L'armée est mobilisée pour déneiger et réparer les dégâts. Le métro est fermé pour tout le week-end, une première depuis son lancement il y a plus de 40 ans.

Les responsables locaux ont confirmé la mort de huit personnes en Caroline du Nord, en Virginie et dans le Kentucky. Toutes ont été tuées dans des accidents de la circulation.

En Virigine, le gouverneur a prévu une réserve de 650 000 tonnes de sel pour dégager les routes et huit millions de litres de sel liquide.

►►►Ecoutez le reportage de Frédéric Carbonne à Washington

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.