La météo aura eu raison de la tentative de traversée du Pacifique de l'avion solaire. C'est l'étape la plus périlleuse du Tour du monde engagé début mars. Cette septième étape devait durer six jours et six nuits.

La fenêtre météo vers Hawaï s'est détériorée. Nous avons décidé de réaliser un atterrissage intermédiaire à Nagoya !

Pourquoi l'avion est contraint de se poser ? Éléments de réponse avec Béatrice Dugué

1 min

Solar Impulse 2 : L'avion contraint de se poser au Japon

Lundi matin, l'avion solaire était en circuit d'attente au-dessus de la mer du Japon quand la décision d'atterrir au Japon a été prise. a entamé lundi sa descente vers Nagoya, au mileu des nuages. Il y a atterri peu avant 17h (heure française).

Je m'oriente vers Nagoya, au milieu de beaux cumulus près de Nagano.

Un exploit pour le moment mal engagé

Jamais Solar Impulse 2 n'a volé au-dessus d'un océan, jamais l'avion n'est resté en l'air plus d'une journée . Les 8 500 kilomètres de traversée du Pacifique pendant près de 130 heures représentent une étape majeure dans l'histoire de l'aéronautique, un exploit auquel s'est préparé le pilote André Borschberg.

À 62 ans, André Borschberg doit piloter jusqu'à 8 400 mètres d'altitude, la température dans la cabine monoplace variant de 55°. Dans un récent entretien, il se demandait comment vivre "dans cet environnement minuscule en grimpant l'Everest tous les jours, en passant de l'hiver à l'été chaque jour du fait des changements de température, en me reposant seulement 20 minutes à chaque fois ?"

[Solar Impulse 2](Solar Impulse 2), dont les ailes sont tapissées de plus de 17 000 cellules photovoltaïques, est parti le 9 mars d'Abou Dhabi pour un tour du monde de 35 000 kilomètres destiné à promouvoir l'usage des énergies renouvelables, et en particulier l'énergie solaire.

► ► ► SUIVRE | Le Tour du monde en temps réel

Le Tour du monde de Solar Impulse
Le Tour du monde de Solar Impulse © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.