Mardi 12 Juin, à Singapour se tient un sommet historique entre la Corée-du-nord et les États-Unis qui se sont affrontés pendant la guerre de Corée de 1950 à 1953. Reportage de Dominique André à la frontière Chine/Corée-du-Nord.

A Dandong, principal point de passage de la Corée-du-Nord vers la Chine, les habitants espèrent un nouveau souffle économique à l'issue du sommet de Singapour
A Dandong, principal point de passage de la Corée-du-Nord vers la Chine, les habitants espèrent un nouveau souffle économique à l'issue du sommet de Singapour © AFP / Fred Dufour

Les habitants de la frontière entre la Chine et la Corée-du-Nord, qui ont été traumatisés  par ce conflit,  attendent la paix. Ils espèrent des résultats positifs à l'occasion de cette rencontre exceptionnelle entre Donald Trump et Kim Jong Un.

La Chine n’a pas  oublié la guerre de Corée lors de laquelle périrent au moins 250 000 soldats chinois dont  un des fils de Mao Tse toung.  

Sur la rivière Yalu qui marque la frontière entre les deux pays,  un bateau de touristes chinois longe la côte nord coréenne, par patriotisme, par curiosité, et aussi pour se souvenir de cet épisode sanglant de l’histoire de la région. 

La guide chinoise décrit  les paysages nord-coréens encore marqués par la guerre.  "En face, c'est le district de Qingcheng en Corée-du-nord. Les Américains ont bombardé là-bas.  On voit les soldats  en faction. Et dans le bâtiment , il y a à peu près une centaine de soldats qui dorment. Il y a des fortins, des blockhaus et des postes de surveillance enterrés, les soldats sont tous armés" explique-t-elle.  

Autour du pont détruit par les bombardements des avions américains, un avion de l’armée chinoise est exposé, de la musique militaire est diffusée par des hauts parleurs, des vendeuses vendent des tanks et des lance-roquettes en plastique. Mr Yang, qui habite sur la frontière, attend la paix : "J'espère que le sommet entre Kim et Trump présentera un résultat positif. 

C'est très bien pour la paix dans la péninsule coréenne. L'ONU lèvera les sanctions. Les échanges entre la Chine et la Corée-du-nord  reviendront à la normale 

La Chine va suivre de près le sommet qui va se tenir à Singapour, le gouvernement chinois ne veut pas être absent des futures négociations de paix. 

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.