Denis Dailleux vit au Caire et photographie le peuple. Sa dignité dans la misère. Actuellement, il commence un autre travail en argentique au Ghana, pays pauvre également, mais dont le photographe à l'oeil si doux découvre une beauté quotidienne. Il évoque "des moments paradisiaques". Ainsi ce nageur en apnée (non, il n'est pas mort!), aperçu une après-midi.

Denis Dailleux/Vu
Denis Dailleux/Vu © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.