Un salaire minimum en Suisse ?
Un salaire minimum en Suisse ? © PHOTOPQR/L'ALSACE/Denis Sollier / PHOTOPQR/L'ALSACE/Denis Sollier

Les électeurs suisses ont largement rejeté dimanche la création d'un salaire minimum de 4 000 francs suisses par mois, soit 3 270 euros environ. Seuls 23 % des votants ont dit oui.

Les sondages n'avaient laissé guère de doute sur l'accueil de cette proposition de l'Union syndicale suisse (USS).

Soutenue par les socialistes et les Verts, rejetée par le patronat et le Conseil fédéral, le gouvernement de la confédération qui redoutait ses effets négatifs sur l'emploi, l'initiative populaire "Pour la protection de salaires équitables" aurait fait de la Suisse le pays au salaire minimum le plus élevé de la planète.

Pourquoi un rejet aussi massif ? Élements de réponses avec Laurent Mossu

Dans les dernières semaines de campagne, le "non" n'a cessé de progresser dans les intentions de vote, passant de 52% début avril à 64% début mai. En novembre dernier, les Suisses se sont déjà opposés au plafonnement du salaire des chefs d'entreprises à douze fois celui de leur salarié le moins bien payé, mais ont accordé aux actionnaires le droits de limiter leur rémunération. En février, ils ont revanche voté en faveur de la réintroduction de quotas d'immigration avec l'Union européenne.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.