D'après Manuel Valls, 250 Français sont en Syrie pour faire le djihad. Ils seraient 700 avec ceux qui sont revenus ou en route. 21 d'entre eux sont morts. Géraldine Hallot a suivi leur trace à la frontière turco-syrienne à 50 kilomètres d’Alep.

Le reportage de Géraldine Hallot

Les mesures de Manuel Valls

A la frontière Syrie-Turquie
A la frontière Syrie-Turquie © Radio France / Eric Damagio

Manuel Valls a annoncé fin janvier qu'il présenterait des mesures, notamment la mise en place d'un service d'alerte pour les familles, afin de faire face au phénomène des départs de jeunesn Français vers la Syrie pour y combattre Bachar al Assad.

Le ministre de l'Intérieur a précisé devant les députés français qu'il préparait avec les services de renseignement "un certain nombre de propositions" qu'il présenterait prochainement au président de la République :

Il faut qu'il y ait une prise de conscience des familles, un éveil de ces familles, face à des phénomènes qu'on peut détecter.

Au total, ce sont entre 3 000 et 4 000 européens qui sont partis combattre les troupes de Bachar Al-Assad. Le plus souvent, ils sont enrôlés parmi les factions djihadistes les plus extrémistes.

Des djihadistes européens vers la Syrie
Des djihadistes européens vers la Syrie © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.