Syrie, une trêve à Alep demandée par Russes et Américains.
Syrie, une trêve à Alep demandée par Russes et Américains. © MaxPPP

Après l’intervention des Etats-Unis et de la Russie, le régime syrien s'est engagé à respecter une trêve de deux jours jeudi et vendredi dans la ville d'Alep, qui a été ravagée par les combats.

"Une trêve sera appliquée à Alep pour 48 heures à partir de jeudi à 01h00" (22h00 GMT mercredi), a expliqué le commandement des forces armées syriennes.

Un accord américano-russe

Juste auparavant, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a fait part d'un accord américano-russe pour "étendre" à Alep la cessation des hostilités en Syrie, en théorie en vigueur depuis le 27 février. La trêve, qui concernait toute la Syrie sauf les zones tenus par les jihadistes de l'Etat islamique et du Front Al-Nosra, la branche syrienne d'Al-Qaïda, a volé en éclats le 22 avril à Alep. Cette grande ville du nord du pays est divisée entre les rebelles et les forces gouvernementales.

Affrontements "les plus violents depuis plus d'un an"

Russes et Américains négocient depuis plus d’une semaine autour de la question d’Alep et du rétablissement du cessez le feu qu'ils avaient imposé il y a plus de deux mois.

Kerry a exhorté "toutes les parties à respecter totalement la nouvelle trêve à Alep et dans tout le pays.

A Alep, les affrontements de mardi ont été "les plus violents depuis plus d'un an", selon a déclaré l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG syrienne. En trois semaines, 284 personnes sont mortes au cours de ces combats. Parmi eux, 57 enfants et 38 femmes, ont péri à Alep, frappés par les raids des forces du président Bachar al-Assad et par les bombardements à l'artillerie lourde des rebelles.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.