Des personnalités refusent de participer à la cérémonie d'investiture de Donald Trump vendredi. Et des centaines de milliers de manifestants sont attendus à Washington.

Le mouvement #disruptj20 ou pas d'intronisation paisible
Le mouvement #disruptj20 ou pas d'intronisation paisible © CC

Trump risque d'être déçu

Donald Trump a appelé ses partisans à se déplacer afin qu'il y ait plus de monde qu'à n'importe quelle autre intronisation.

1,8 million de personnes à Washington pour l'intronisation d'Obama en 2009
1,8 million de personnes à Washington pour l'intronisation d'Obama en 2009 © AFP / JEWEL SAMAD

Mais les organisateurs attendent plutôt environ 800 000 personnes, bien loin du million 800 000 personnes venues assister à l'intronisation de Barack Obama en 2009.

La cérémonie d'investiture de Trump devrait attirer 800 000 personnes tout au plus
La cérémonie d'investiture de Trump devrait attirer 800 000 personnes tout au plus © Visactu / Visactu

Les anciens présidents Bill Clinton, Jimmy Carter et Georges W.Bush seront présents. Hillary Clinton également.

Les représentants des cultes catholique et protestant seront présents (Cardinal Timothy Dolan et Révérend Franklin Graham ).

L'absence comme signe de protestation

38 démocrates, membres du Congrés ont annoncé qu'ils boycotteraient la cérémonie. Plusieurs d'entre eux ont pris cette décision après la polémique lancée par Donald Trump à l'occasion du jour de Martin Luther King, lundi 16 janvier. La figure de la lutte pour les droits civiques John Lewis avait annoncé qu'il boycottait la passation de pouvoirs. Et trump a aussitôt twitté, déclenchant les foudres de nombreux élus.

Traduction : John Lewis ferait mieux de passer plus de temps à aider son district qui est dans un état lamentable

Keith Ellison, membre de la chambre des représentants a annoncé sur Twitter "ne pas vouloir célébrer un homme qui prône la haine et les divisions".

[Actualisation le 19 janvier 2017] : au total, 64 membres démocrates du Congrès ont annoncé qu'ils ne se rendraient pas à la cérémonie, comme l'indique la liste publiée par la chaîne ABC sur Twitter :

Où sont les stars?

La liste de participants qui monteront sur scène ne compte aucune star. Celine Dion, Kiss, Elton John ont refusé d'y participer. Le chanteur d'opéra italien Andrea Boccelli a du se retirer sous la pression de ses fans sur les réseaux sociaux.

Le groupe hommage à Bruce Springsteen the B Street Band a finalement renoncé à participer à l’événement, "en hommage et par respect pour Bruce Springsteen". Springsteen s'est toujours clairement opposé à la candidature de Donald Trump. Le groupe a participé aux passations de pouvoir en 2009 et 2013, mais l'annonce de sa présence à celle de Trump a déclenché une vive polémique outre-Atlantique.

Nous devons tout à Bruce, a déclaré Willie Forte, le claviériste du B-Street Band. Nous ne voulions pas sembler irrespectueux, d’aucune manière, à l'égard de Bruce, de sa musique et de son groupe. Le groupe a été pris dans un ouragan. Nous ne l’avons pas vu venir.

Le groupe de rock Three Doors Down et le chanteur de country Toby Keith se produiront, comme une partie des Rockettes, les danseuses du Radio City Music Hall. Les Rockettes pourront ne pas y participer si elle ne le souhaitent pas. Une décision de leur direction à la suite d'une polémique lancée par l'une des Rockettes, qui refusait de participer à l'évènement et qui l'avait fait savoir sur instagram .

La chorale Mormon Tabernacle Choir et la jeune chanteuse du concours de chant télévisé “America’s Got TalentJackie Evancho seront sur scène. Evancho antonnera l'hymne national.

Le défilé sera composé d'élèves de lycées, de militaires, de policiers et de membres d'associations venus de tout le pays.

Des manifestations tous azimuts

Le mouvement #disruptJ20 (perturbez le 20 janvier) est né sur les réseaux sociaux pour fédérer toutes les initiatives anti-Trump. Des mouvements de défense des droits civiques comme Black lives matter , des syndicats, des mouvements féministes ou encore des mouvements écologistes organisent des manifestations dans toute la ville de Washington et au delà. Objectifs : protester, perturber voire empêcher la cérémonie, et bloquer les accès.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.