Donald Trump et son épouse Melania sont entrés dans l'histoire ce vendredi 20 janvier. Mais Trump démarre son mandat avec un taux d'impopularité record.

Sur le passage du nouveau président des Etats-Unis, des opposants ont manifesté
Sur le passage du nouveau président des Etats-Unis, des opposants ont manifesté © AFP / Mark RALSTON

Les cérémonies se sont poursuivies toutes la journée de vendredi pour investir le 45 ème Président des Etats-Unis, Donald Trump. De son coté, le couple Obama a définitivement quitté la Maison blanche aux alentours de 17 heures (heure française). Il a prêté serment sur la Bible une heure plus tard, avant de prononcer son premier discours de Président.

Sur le National Mall, qui fait face au Capitole, des dizaines de milliers de partisans de Donald Trump s'étaient réunis pour assister à l'investiture de celui qui attirait encore les moqueries il y a quelques mois. Mais plusieurs comparaisons des vues aériennes ont fait remarquer que la foule était moins importante qu'il y a huit ans, pour la première investiture de Barack Obama.

200 arrestations dans la journée

Plus loin dans Washington, de l'autre côté de Pennsylvania avenue où se déroulait la parade militaire, des dizaines de manifestants étaient réunis, banderoles "Fuck Trump" ou "Not my President" en main. Plus de 200 personnes ont été arrêtées dans la journée, après des affrontements, des vitrines brisées, et des jets de gaz lacrymogène.

A la nuit tombée, dans la nuit toujours quadrillée par les forces de sécurité, Donald Trump et son épouse se sont pliés à la traditionnelle tournée des bals organisés par les grands donateurs, tandis que dehors, seules résonnaient les pales des hélicoptères.

►REVOIR | Les cérémonies d'investiture en intégralité

Une transition calamiteuse

Donald Trump vient de vivre la période de transition la plus impopulaire de l'Histoire récente des Etats-Unis. Les sondages lui attribuent un taux d'impopularité record

Trump, le plus fort taux d'impopularité pour un nouveau Président
Trump, le plus fort taux d'impopularité pour un nouveau Président © Visactu
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.