françois hollande en tunisie
françois hollande en tunisie © reuters

La Tunisie célébre vendredi l'adoption de sa nouvelle Constitution, saluée comme un texte "majeur" ayant "valeur d'exemple" par les responsables étrangers invités à la cérémonie officielle, dont François Hollande.

L'adoption d'une nouvelle constitution en Tunisie incarne l'espoir de tout le monde arabe et prouve que l'islam est compatible avec la démocratie, a déclaré François Hollande.

Adoptée le 27 janvier après une crise politique de plusieurs mois, la nouvelle loi fondamentale tunisienne étaye selon le président français les espoirs de voir émerger une démocratie moderne de la "révolution de jasmin" de l'hiver 2010-2011 et prouve que "l'islam est compatible avec la démocratie".

Le président tunisien Moncef Marzouki a donner à ses invités une "leçon' de démocratie et de fierté.

Dominique André

Le déplacement de François Hollande, seul chef d'Etat européen présent vendredi à Tunis, vise à récolter les fruits du soutien qu'il était venu apporter l'été dernier à un processus démocratique alors menacé par l'assassinat de figures influentes de l'opposition.

"La France sera à vos côtés", a assuré François Hollande, qui a précisé que Paris défendra les intérêts tunisiens sur la scène européenne. François Hollande a aussi tenu a envoyer un message pour encourager les touristes à venir visiter un "pays hospitalier accueillant, beau et démocratique".

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.