Béji Caïd Essebsi souhaite instaurer l'égalité entre hommes et femmes en matière d'héritage mais également permettre le mariage avec des femmes avec des non musulmans.

En 2011, des femmes manifestaient à Tunis pour défendre leur droits
En 2011, des femmes manifestaient à Tunis pour défendre leur droits © AFP / Salah HABIBI

La Tunisie veut cultiver son image de pays le plus progressiste du Maghreb en matière de droits des femmes, héritée de l'adoption, en 1956, d'un Code du statut personnel qui a accordé plusieurs droits aux femmes et aboli la polygamie et la répudiation. Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi a proposé de mettre fin à l'inégalité dans l'héritage, prônée par le Coran, mais aussi de permettre aux femmes tunisiennes d'épouser un non musulman. Des déclarations inédites à la tête de l'Etat, plutôt bien accueillies par la classe politique et la société civile.

L'égalité dans l'héritage, c'est le combat des féministes tunisiennes depuis près de 20 ans. Rien d'étonnant, donc à ce qu'elles saluent les déclarations du président. Mais la réaction des islamo-conservateurs d'Ennahdha est plus inattendue. Le vice-président de l'Assemblée, membre de ce parti, s'est dit prêt à débattre de la question. Du côté des autorités religieuses, le Mufti de la République a lui salué les propositions du président Essebsi.

Pourtant, l'an dernier, le Mufti et bon nombre des membres d'Ennahdha avaient jugé inopportune, voire "dangereuse" une proposition de loi sur le sujet, présentée par un député devenu aujourd'hui ministre. Le texte est d'ailleurs toujours dans les tiroirs de l'Assemblée, où les islamo-conservateurs détiennent la majorité des sièges.

Il faut dire que le sujet reste sensible auprès de l'opinion publique, en majorité opposée à une loi sur l'égalité dans l'héritage. Mais à quatre mois des premières élections municipales depuis la chute du dictateur Ben Ali en 2011, Béji Caïd Essebsi pourrait vouloir donner des gages à sa base, et attirer l'électorat féminin.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.