Le Premier ministre tunisien Habib Essid
Le Premier ministre tunisien Habib Essid © MaxPPP

Suite au mouvement de contestation sociale et 24 heures après la mise en place d'un couvre-feu dans tout le pays, le Premier ministre tunisien Habib Essid a appelé le peuple à la patience ce samedi.

Lors d'un point presse organisé ce samedi, le Premier ministre tunisien a salué le travail des forces de l'ordre. Mais il n'a fait aucune annonce concrète sur l'emploi et le chômage qui touchent les jeunes diplomés tunisiens.

Depuis une semaine, ils manifestent quotidiennement dans les rues pour dénoncer leur situation, mouvement sans précédent depuis 2011. Les manifestants attendent des mesures pour mettre fin au chômage qui atteint les 30% dans la région de Kasserine, d'où sont parties les manifestations. Il est encore plus élevés chez les jeunes diplômés et a augmenté depuis la révolution.

Ce samedi, le Premier ministre a simplement expliqué que le gouvernement n'a pas encore trouvé de solution pour tout le monde. Il doit s'adresser à la population lors d'une allocution télévisée ce samedi soir.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.