Des Turcs en jupe pour dire stop aux violences faites aux femmes
Des Turcs en jupe pour dire stop aux violences faites aux femmes © Reuters

Le viol et le meurtre d'une étudiante la semaine dernière a provoqué une vague d'indignation en Turquie. Pour dénoncer les violences sexistes, certains hommes n'ont pas hésité à manifester en jupe en plein cœur d’Istanbul.

Scène inédite à Istanbul ce samedi. Sous les regards curieux et parfois amusés des passants, un groupe d’hommes vêtus de jupes se sont rassemblés sur la grande rue piétonne d'Istiklal en plein cœur de la mégapole turque.

Cette manifestation avait été annoncée par un collectif sur les réseaux sociaux. Un happening pour dénoncer le meurtre brutal d’une jeune étudiante la semaine dernière et soutenir "toutes les femmes".

"Ce n'est pas qu'une histoire de femmes, là où les femmes ne peuvent pas se sentir libre, bientôt les hommes ne se sentiront pas libres non plus", a expliqué l’un des participants à la manifestation.

Violée, assassinée et brûlée

Le meurtre d'Özgecan, 20 ans, violée, assassinée et brûlée par trois hommes, a provoqué une vague d'indignation sans précédent en Turquie, et des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les grandes villes du pays contre les violences faites aux femmes.

Le gouvernement pointé du doigt

Mis en cause, le gouvernement islamo-conservateur a promis de punir les auteurs des faits. Malgré ces promesses, l'opposition et les mouvements féministes reprochent au président Recep Tayyip Erdogan et aux membres de son parti, au pouvoir depuis 2002, d'entretenir les violences contre les femmes par leurs préjugés religieux.

Le récit de Jérôme Bastion : "certains manifestants disent avoir honte d'être des hommes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.