Recep Tayyip Erdogan retrouve les mains libres
Recep Tayyip Erdogan retrouve les mains libres © Reuters / Osman Orsal

Peu auraient parié sur une victoire aussi large du parti présidentiel AKP lors de ces élections législatives. Avec 49 % des voix, Recep Tayyip Erdogan retrouve la majorité absolue qu'il avait perdue il y a seulement cinq mois.

Cette victoire obtenue au détriment du parti pro-kurde et des nationalistes renforce (s’il en était besoin) le pouvoir du président turc. Ce dimanche soir à Istanbul, aucune démonstration de foule... À part quelques groupes d’admirateurs du chef de l’Etat qui ont parcouru la ville bruyamment , sous l'oeil assez indifférent des passants.

► ► ► ALLER PLUS LOIN | Une soirée électorale surprise ce dimanche

Ceux qui ont voté pour le parti présidentiel savourent le plus souvent leur victoire en secret. Pour ce chauffeur de taxi, le triomphe de l’AKP a un goût de revanche.

Les intellectuels, l’élite, ceux qui se disent éclairés ont toujours exclu le peuple de ce pays. Puisque le peuple a été mis de côté, il a voté AKP .

Les Kurdes ont souvent voté... AKP

La perspective d’un renforcement du pouvoir déjà très autoritaire du président Erdogan fait frémir ses opposants. Ce dernier s'était déjà attaqué plus ou moins directement à l'opposition avant le scrutin. "Ce que je crains le plus, c’est l’enlisement de la question kurde" , explique une jeune franco-turque. "En reprenant ce conflit, il a joué une carte pour les élections et j’ai peur que l’on ne puisse pas se sortir de ce conflit alors qu’il s’était tassé ces dernières années."

Pourtant étrangement, l'une des clés de ces législatives, c'est le vote des Kurdes. Une communauté qui a largement boudé la formation pro-kurde HDP pour se reporter sur l'AKP islamo-conservateur. Un choix surprenant, en pleine guerre contre les militants du PKK, le Parti des Travailleurs du Kurdistan.

Pourquoi un tel retournement de situation ? Le décryptage de la sociologue Didem Danich, de l'université Galatasaray

Chez les jeunes, certains sont accablés et songent déjà à quitter la Turquie, dans la crainte de nouvelles dérives du pouvoir en place.

Résultats des élections turques
Résultats des élections turques © Radio France / idé
Mots-clés :
Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.