la guerre des mots se durcit autour de l'ukraine
la guerre des mots se durcit autour de l'ukraine © reuters

La situation ne cesse de s'aggraver dans l'est de l'Ukraine. Jeudi, à Donetsk, des centaines de militants pro-russes ont attaqué le siège du parquet régional. A Mezheva, des militants pro-ukrainiens ont été agressés par des hommes armés de bâtons.

A Donetsk, l'assaut à coups de pierre et de cocktail Molotov a fait plusieurs blessés dans les rangs des policiers qui ont du partir, désarmés et pour certains en pleurs. Un peu plus à l'ouest du pays, à Mezheva, près de Dniepropetrovsk, des citoyens qui ont décidé de s'organiser en milice pour défendre l'intégrité de leur pays s'étaient donné rendez-vous dans une ancienne coopérative agricole. Ils ont été agressés par des des pro-russes armés de bâtons.

Le reportage d'Antoine Giniaux

Les rebelles pro-russes continuent d'étendre leur emprise. Ils contrôlent désormais des sites stratégiques (mairie, siège de la police et des services de sécurité) dans plus d'une douzaine de villes.

Face à la dégradation de la situation dans la partie orientale du pays, le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov a annoncé jeudi avoir relancé la conscription militaire, qui avait été supprimée.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.