l'ukraine démantèle sa police antiémeute
l'ukraine démantèle sa police antiémeute © reuters
Le nouveau gouvernement de transition, fruit de quatre jours seulement de négociations entre les principaux leaders de l'opposition, les représentants de la société civile et des groupes radicaux, sera dévoilé mercredi soir place Maïdan, pour êtreadoubé par ceux là même qui se sont battus durant trois mois. Ce gouvernement est censé gérer le pays jusqu'à l'élection présidentielle anticipée prévue le 25 mai. En attendant, le ministre de l'Intérieur par intérim Arsen Avakov a annoncé la dissolution des "Berkout", les forces spéciales anti-émeute, particulièrement haïes et redoutées des manifestants en Ukraine après les violences des dernières semaines. Les Berkout ont été le fer de lance de la répression contre les opposants en Ukraine et ils ont été filmés par des médias en train de tirer à balles réelles, y compris au fusil à lunette, sur la foule. Le bilan des violences de la semaine dernière à Kiev est de 82 morts, dont une quinzaine de policiers. **Le reportage de Ruddy Guillemin**
A Kiev, la population reste moblisée Place Maïdan et continue de rendre hommage aux 80 morts du soulèvement.
La galerie
La galerie © radio-france
Volonté de dramatisation et de tension : Vladimir Poutine a ordonné mercredi aux forces armées de mener un exercice d'urgence dans l'ouest du pays afin de vérifier qu'elles sont prêtes au combat, ont annoncé plusieurs agences d'information russes.
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.